Aloé Vera -> Composition

L’analyse chimique de la feuille d’Aloe véra commence après 1850 avec l’isolement du principal principe actif de sa sève qui fut dénommé : aloïne, substance à l’origine de ses propriétés digestives (stomachique, cholagogue et laxative) qui étaient les seules officiellement reconnues par la médecine de l’époque.

Ce n’est que beaucoup plus tard, après 1930, que de nouvelles recherches analytiques tentent de trouver les autres principes actifs susceptibles d’expliquer ses nombreuses autres vertus en rapport avec le gel de sa pulpe fraîche. Sa composition se complète alors progressivement au fil des années avec l’évolution des moyens techniques d’analyse de plus en plus performants, dont disposent les chercheurs.

C’est ainsi qu’actuellement, sans pouvoir dire que l’on ne trouvera pas de nouvelles substances actives, on peut considérer que la composition de la feuille d’Aloe véra est pratiquement connue en totalité pour ce qui est de ses composants actifs les plus essentiels.

Elle est constitué d’eau à 99-99,5% et a un pH moyen de 4,5 (donc très voisin de la peau normale). Le pourcentage restant contient plus de 75 composants différents qui peuvent être classés en vitamines, enzymes, minéraux, sucres , anthraquinones, lignine, saponines, stérols, acide salicylique et acides aminés :

• Lignine : Cette substance de cellulose qui se trouve dans la pulpe n’a pas de propriétés médicinales connues à part qu’elle possède la capacité à pénétrer dans la peau humaine.

• Saponins : Ils forment de l’écume savonneuse lorsqu’ils sont mixés et mélangés avec de l’eau. Ils sont utilisés dans les détergents, les agents mousseux et ont des propriétés antiseptiques.

• Anthraquinones : 12 d’entre eux qui sont contenus dans la sève de l’Aloe Vera, qui sont : Aloïne, Isobarbaloine, Anthracène, Emodine, Ester d’acide cinnamique, Acide Chrysophanique, Barbaloine, Anthranol, Acide aloétique, Emodine d’Aloès, Huile essentielle et Resistannol. Ils agissent en tant que laxatifs naturels, anti-douleurs et analgésiques. Ils contiennent également des propriétés antibactériennes, antifongiques et virucidales.

• Minéraux : L’Aloe Vera contient les minéraux suivants :

– Calcium (essentiel pour une ossature et dentition saine)

– Manganèse (un composant des enzymes nécessaire pour l’activation des autres enzymes)

– Sodium (fait en sorte que les fluides corporels ne deviennent pas trop acides ou trop alcalins)

– Cuivre (permet au fer de fonctionner en tant que porteur d’oxygène dans les cellules rouges sanguines)

– Magnésium (est utilisé par les nerfs et les membranes musculaires pour aider les impulsions électriques)

– Potassium (régule les niveaux acides et alcalins du fluide corporel)

– Zinc (contribue au métabolisme des protéines, hydrates de carbones et graisses

– Chrome : (nécessaire pour le fonctionnement correct de l’insuline qui à son tour contrôle le taux de sucre dans le sang.

– Fer : (contrôle le transport de l’oxygène dans le corps via les cellules rouges sanguines.

• Vitamines : L’Aloe Vera contient de nombreuses vitamines :

– Vitamines A, C et E (antioxydants cruciaux qui combattent les radicaux libres dangereux dans le corps)

– Vitamines B et Choline (liées à la production d’énergie, au métabolisme des acides aminés et au développement de la masse musculaire)

– Vitamines B12 (responsable de la production de cellules rouges sanguines)

– Acide folique (aide à développer de nouvelles cellules sanguines)

• Acides aminés : les acides aminés sont un synthon de protéines, qui fabrique et répare les tissus musculaires. Le corps humain requiert 22 acides aminés et a besoin de 8 essentiels.

L’Aloe Vera fournit 20 des 22 acides aminés requis et 7 des 8 essentiels.

• Enzymes : Certaines des plus importantes enzymes contenues dans l’Aloe Vera sont : Péroxidase, Aliiase, Catalase, Lipase, Cellulase, Carboxypeptidase, Amylase et Phosphatase Alcaline. Les enzymes aident à la dégradation des aliments et à leur digestion. Certains enzymes aident à la dégradation des graisses tandis que d’autres dégradent l’amidon et les sucres.

• Sucres : l’Aloe Vera contient à la fois des monosaccharides, tels que le glucose et le fructose, et des polysaccharides. Les polysaccharides représentent le type de sucres le plus répandu. Ils permettent de digérer correctement, de maintenir les taux de cholestérol, d’améliorer les fonctions immunitaires et d’encourager la consolidation des muscles.

• Stérols : Les stérols sont des agents anti-inflammatoires importants.

Ceux trouvés dans l’Aloe Vera sont : Cholestérol, Sitostérol, Campestérole, et Lupéol. Ces stérols ont des vertus antiseptiques et analgésiques. Ils sont aussi des vertus anti-douleurs similaires à l’aspirine.

Pour plus d’informations :

Currat

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *