Accueil » Soins et santé » Médecines Alternatives » Phytothérapie » l’Aloe Vera » Aloé Vera -> Utilisation et Posologie

Aloé Vera -> Utilisation et Posologie

Les propriétés du gel contenu dans ses feuilles et les domaines d’application sont, entre autres:

– Puissant détoxifiant

– Tonique de l’organisme

– Puissant stimulant du système immunitaire

– Anti-inflammatoire

– Analgésique

– Stimulant de la croissance des cellules (coupures, brûlures)

– Coagulant en cas de saignements

– Accélérateur de la guérison des tissus

– Puissant hydratant de la peau

– Exfoliant

– Antiseptique

– Riche source de nutriments divers

– Aide aux fonctions digestives

– Émulsifie le cholestérol et aide le corps à s’en débarrasser

– Purifie le sang au niveau du foie

– Barrière contre l’invasion microbienne des cellules

– Tous problèmes de peau: acné, eczéma, psoriasis

– Fatigue chronique

– Problèmes dûs à la ménopause

– Aide appréciable dans les cas de cystite, côlon irritable

– Aide appréciable en cas de sinusite, conjonctivite, infections ORL

– Utilisé par certains chirurgiens plastiques sous forme d'”Aloe Activator” pour réduire le temps de guérison de 6 semaines à 1 semaine seulement.

– Utilisation en pratique vétérinaire. Tout aussi efficace.

L’Aloe Vera à boire, même stabilisé, a une durée limite de 5 ans. Une fois ouvert, on peut le garder pendant max. 2 mois et toujours au frigo.

Laisser à l’Aloe Vera le temps de détoxifier le corps avant d’agir. Il faut faire une cure d’au moins 3 mois avant de voir des résultats. Des maux de tête accompagnent souvent la phase de détoxification.

De vieux symptômes peuvent revenir pendant quelques jours. C’est toujours le cas dans la phase de détox qui est la phase UN vers la guérison complète.

Diarrhée: elle fait partie du processus de détox. Elle ne devient un problème que si elle dure plus de 2 jours. Boire beaucoup d’eau pure et diminuer la dose d’Aloe Vera.

Que vous dire encore? Oui, les précautions, bien sûr.

On n’a découvert aucune propriété toxique à l’Aloe Vera, mais les précautions d’usage sont à prendre.

En externe:

Pour problèmes de peau ou si utilisé en gel ou crème hydratante, tester sur une petite surface de peau et surveiller toute réaction allergique éventuelle.

Pour soigner une plaie ouverte: bien la nettoyer avant l’application d’Aloe Vera car il pénètre rapidement et profondément peut entraîner avec lui des particules indésirables.

En interne:

Pour les femmes enceintes: en général très bénéfique car il contient de nombreux minéraux et vitamines et régule le transit intestinal. Cependant, si vous avez acheté un jus qui contient de l’aloïne, celle-ci peut causer des spasmes intestinaux peu agréables. Donc, à éviter, ou très bien choisir son produit.

Diabétiques: l’Aloe Vera peut accroître la production naturelle d’insuline dans le corps. Si vous décidez d’en prendre, consultez votre médecin d’abord et surveillez les symptômes par la suite. N’hésitez pas à consulter si symptômes inhabituels.

Posologie en interne:

Commencer par une c. à café ou c. à dessert et voir comment on se sent.

Augmenter ensuite jusqu’à 2 fois par jour selon les symptômes de détox.

Si tout va bien, augmenter progressivement jusqu’à 2 à 4 c. à soupe par jour = la dose moyenne pour un adulte, pour Aloe Vera pris en tonique.

Pour un problème précis (digestion ou problème de peau, par ex.), il est préférable de prendre plusieurs petites doses dans la journée plutôt que 2 grandes doses.

La plupart des gens prennent l’Aloe Vera avant les repas. Cependant, il peut aider à la digestion si on le prend après le repas. Essayez ce qui vous convient le mieux.

Bébés et jeunes enfants: 1 c. à café par jour. Surveiller les symptômes et augmenter progressivement jusqu’à ce que la dose idéale pour votre enfant soit trouvée (= plus aucun symptôme).

Aucune incompatibilité avec les médicaments allopathiques.

Garder le flacon au frigo après ouverture et max. 2 mois.

Des effets scientifiques reconnus :

L’Aloe Vera a intéressé les scientifiques du monde entier pour ses vertus dans de nombreuses affections :

– Lésions cutanées : plaies, ulcères, gerçures, brûlures…

L’Aloe Vera possède le pouvoir d’accélérer le renouvellement des tissus grâce à ses stimulateurs biogènes (Docteur Filatov, 1945).

– Psoriasis et Eczéma :

Le gel d’Aloe peut être un traitement paliatif pour les patients atteints de psoriasis (Docteur Syed, 1996).

– Le gel d’Aloès a un pouvoir de réhydratation

car il pénètre à l’intérieur de la peau 3 à 4 fois plus vite que l’eau et 7 fois plus en profondeur (Docteur Danhof, 1984).

– Production de Collagène :

Le Gel d’Aloès accélérerait sur une peau fatiguée de 6 à 8 fois la production de fibroplastes humains, par rapport au rythme de reproduction cellulaire normal. Responsables de la fabrication du collagène, principal support protéinique de la peau, les fibroplastes sont des cellules dont l’activité conditionne le vieillissement du derme et la naissance des rides. Selon Danhof, ce seraient les polysaccharides du gel d’Aloès qui faciliteraient la réorganisation des cellules de la mince barrière protectrice qu’offre la couche cornée de l’épiderme. (Docteur E.Danhof, 1984, Réf. Aloès, la plante qui guérit).

– Certaines maladies cardio-vasculaires et le diabète.

L’étude menée par le Docteur Om Prakash Agarwal démontre l’intérêt de l’Aloe Vera dans la prise en charge de patients présentant ces types de pathologies :

– Estomac et intestins :

L’Aloe Vera rééquilibre la flore intestinale, améliore la digestion des protéines et le transit (Docteur Bland, 1985).

– l’Arthrite et l’Arthrose :

Les traitements classiques à base d’anti-inflammatoires peuvent avoir des effets néfastes sur le plan digestif et ils peuvent aussi entraver la production de GAGs, substances synthétisée par les chondrocytes (cellules du cartilage). L’Aloe Vera en application locale et par voie orale augmente la synthèse des GAGs et possède en plus des propriétés anti-inflammatoires naturelles.

L’Aloe Vera est aussi reconnue pour ses vertus sur :

– les lésions ligamentaires ou musculaires,

– les tendinites,

– les syndromes de fatigue chronique,

– la paradonthose,

– les candidoses chroniques.

«L’Aloe Vera est devenu aujourd’hui, grâce aux nouvelles techniques de conservation, un “végétal médecin” de tout premier plan, qui peut guérir souvent, et soulager toujours, de multiples problèmes de santé plus ou moins graves avec une grande efficacité et une totale innocuité ».

(Dr Yves Donadieu de la Faculté de Médecine de Paris)

 

Pour plus d’informations :
Kine-Formations

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *