Bien Tourner

Monter avec des rênes longues est une chose formidable. Les films western nous montrent des “cow-boys” dans des situations particulières et souvent (sans le vouloir), on se laisse inspirer par certains mouvements.

Qui n’a pas encore vu John Wayne tourner son cheval en bougeant les rênes comme ça :

…… une erreur souvent appliquée en équitation western. Le cavalier tourne sa main pour ainsi raccourcir les rênes et ne peut pas prendre contact avec le mors parce que sa main est trop éloignée pour enlever le « mou ». D’éloigner la main a comme conséquence un déséquilibre du cavalier et en plus si nous regardons bien, au lieu de ramener la tête du cheval vers la gauche, sa tête est plus ou moins tirée vers la droite.

Sans tourner la main, la situation ne s’améliore pas non plus. L’équilibre est dérangé, l’avant-bras est tenu trop en avant et le coude n’est plus à sa place.

Peut-être pas si impressionnant pour les spectateurs et surtout pas comme nous l’avons vu dans les westerns, avec les rênes ajustées, le regard dans la direction envisagée, la cavalière de la troisième photo nous montre le « sans faute ».

Résumé : la bonne longueur des rênes, la position équilibrée du cavalier, la main à sa place proche de la corne sans grands mouvements à la John Wayne, c’est la base pour bien faire un changement de direction avec des rênes longues.

2 Responses to Bien Tourner

  1. Je suis tout à fait d’accord avec vous sur la manière de tourner, mais sur la photo n°3 la cavalière ne tourne pas les épaules dans la direction où elle veut aller, ce qui fait qu’elle n’accompagne pas son cheval dans la direction à prendre et gêne quelque peut sa monture dans la manoeuvre.

  2. il est vrai que sur la photo c’est pas facile à voir.

    c’est aussi parce que les photos nous montrent en première ligne les mains et le regard.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *