Bull Riding

Article du dossier Disciplines Rodéo

La discipline phare de chaque rodéo, mais aussi les 8 secondes les plus dangereuses et les plus longues pour le cow-boy ! 8 secondes sur une montagne de muscles déchaînée, avec seulement une main pour se tenir. Après la chute c’est aux clowns du rodéo de détourner l’attention du taureau et permettre ainsi au cow-boy de quitter l’arène en sécurité.

Le règlement est strict :

– Rester sur le dos du taureau pour 8 secondes.

– Le chrono est lancé dès que la porte s’ouvre et le taureau se lance.

– Se tenir uniquement d’une seule main à la rope sans la nouer.

– La rope doit tomber toute seule (ce qui prouve qu’elle n’était pas attachée) , dès que le « rider » n’est plus sur le dos de la bête.

– Une cloche est attachée à la rope, sous le ventre du taureau (pas de cloche, pas de points).

– Si un bull ne se montre pas agressif, le juge peut demander un « re-ride » (autre bull, même cow-boy).

Une disqualification est prononcée si :

– Le cow-boy est tombé (bucked off) avant le signal sonore.

– Le cow-boy touche le taureau pour se tenir ou par hasard, avec la main libre.

– Le rider attache ses chaps ou éperons avec la corde, même si ce n’est pas fait exprès. *- Comportement non professionnel ou langage obscène.

Chaque année il y a des accidents graves, mais la prime est aussi très importante. Par exemple, le rodéo à Calgary, Canada, qui dure une semaine, paye une prime (price money) de 4000 $ au gagnant de la soirée (3000 au 2°, 2000 au 3° et 1000$ au 4°). C’est beaucoup d’argent pour « seulement » 8 secondes. La finale du dimanche est dotée de 100.000 $ pour le vainqueur.

Parcourir le dossier<< Chuckwagon RaceWild Cow Milking >>
Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *