Conseils pour débuter

Article du dossier "Longer" son cheval

Il n’y a pas une seule solution à tous les problèmes. Cette partie n’est donc pas une méthode à suivre, elle donne juste quelques pistes pour ceux qui ont du mal à débuter avec un cheval en longe….

A) Cheval qui tire

C’est un des problèmes les plus fréquents, et le longeur se retrouve à faire du ski-joering… Pas très agréable donc…

Quelques pistes :

– commencer dans un endroit clos et rond, de manière à ce que le longeur puisse rester au milieu sans se faire tracter

– travailler en liberté sur la piste

– utiliser un caveçon ou un licol en corde

– laisser le cheval se détendre avant la séance pour qu’il se défoule seul

– ne faire que du pas, jusqu’à ce qu’il ait bien assimilé le pas et les arrêts, puis rajouter le trot, puis le galop, de manière progressive

B) Cheval qui revient au centre ou qui fait face

Le deuxième problème en fait. Là, le cheval ne veut pas s’éloigner de son longeur et revient au centre au moindre problème.

Quelques pistes :

– toujours bien regarder les hanches du cheval

– le forcer à avancer (gestes, voix, chambrière…) pour qu’il maintienne le mouvement en avant

– travailler en liberté dans un rond de longe et le pousser contre la lice

– utiliser la longe pour le repousser, en faisant des ondulations horizontales avec

– se faire aider d’une autre personne au début qui va le guider le long de la piste et qui va « disparaître » petit à petit

– si le cheval est monté, se faire aider d’un cavalier qui va se faire de plus en plus léger dans ses aides

C) Cheval qui n’avance pas assez ou trop

Souvent cela est dû à une mauvaise position du longeur qui ralentit ou pousse son cheval sans s’en rendre compte.

Quelques pistes :

– bien faire attention à son regard et à son corps : devant on ralentit, derrière on pousse

– utiliser la chambrière pour pousser, la longe pour ralentir

– bien travailler les ordres vocaux sur le cheval monté (s’il est dressé), de manière à ce qu’il comprenne bien ce qu’on veut de lui

D) Cheval qui semble ne rien comprendre

C’est typique du jeune cheval, il reste là, s’éloigne d’un coup, revient, ne bouge plus, bref, c’est pas gagné.

Quelques pistes :

– travailler en liberté dans un rond fermé, en le poussant assez fermement

– s’aider de quelqu’un à pied qui reste près de lui

– commencer par de tous petits cercles au pas (avec la longe d’attache par exemple) puis agrandir petit à petit

– bien désensibiliser le cheval à la chambrière, il ne doit pas fuir par peur

– s’il est dressé, se faire aider d’un cavalier

Il existe sûrement d’autres problèmes et d’autres solutions. N’oubliez pas de toujours adapter les exercices au niveau du cheval et du longeur, et n’essayez jamais de griller une étape. De plus, faites preuve de bon sens !

Parcourir le dossier<< Longer, aides et positionLes enrênnements, rôle et réglages >>

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*