Accueil du site > Equitation et travail > Education du cheval > Débourrage > Travailler le jeune cheval en selle ..... à quel âge ?

Travailler le jeune cheval en selle ..... à quel âge ?

Travailler le jeune cheval en selle ..... à quel âge ?

vendredi 4 juin 2010, par Lujayne


Seller et entraîner un jeune cheval est souvent un temps difficile pour le propriétaire ou l’entraîneur. Pourtant avec le bon planning, ce se passera sans stress. Mais, c’est assez souvent que le stress commence avant même d’avoir entamer l’entraînement.

Le monde équin n’est pas d’accord sur le bon age et des fois les discussions deviennent assez pénibles. Voila une bonne raison pour que je m’en mêle afin de mettre mon grain de sel. Avant tout essai pour trouver une réponse, il est important de se procurer des informations suivantes :

- la race de votre cheval
- le développement physique de votre cheval
- les infos clefs sur le standard de la race
- les intentions et le but de votre entraînement
- et très important, vos connaissances de cavalier, balance, physique, poids etc

La plupart des cavaliers disent qu’à partir de deux ans il n’y a aucun danger pour commencer le travail sous la selle. Encore une fois, j’aimerais vous dire à quel point il est décisif de connaître un maximum d’informations, notés auparavant. Le mal que nous pouvons faire en commencent trop tôt est éventuellement irréversible sur le jeune cheval, par contre ne fait pas grand effet sur un cheval mature et adulte.

Parlons des différentes points un par un :

La race de votre cheval

Pour bien faire , il faut connaître la race de votre cheval. Les points forts, les points faibles. Une race costaude comme par exemple les "Fjord" , une race compacte ne pose pas beaucoup de difficultés à l’age de deux ans. Par contre si vous prenez un Pur Sang Arabe il n’est pas une bonne idée de commencer sous selle a deux ans. Renseignez vous chez les éleveurs et /ou entraîneurs de la race pour avoir des meilleurs informations et expériences sur le cheval.

Le développement physique de votre cheval

Sachant que la maturité de la plupart des chevaux arrive à l’age de 4 à 6 ans, il est important de se rappeler toujours que le jeune cheval est encore entrain de se développer, grandir et pousser. C’est pour cela que votre programme d’entraînement doit être assez doux pour éviter un endommagement du cheval. Ne tombez pas dans le piège de juger la croissance de votre cheval que par son extérieur, à deux ans c’est encore et toujours un "teenager".

Le Standard de la race

Malgré un standard élevé de la race, n’oubliez pas que votre cheval est un être individuel, Il n’est pas question de commencer l’entraînement de votre cheval ... "parce que le standard de la race prévoit un age de deux ans pour débuter..... ". C’est votre cheval , et seul votre cheval qui peut confirmer si les valeurs du standard sont arrivés à terme ou non. Les exemples d’un cheval trop tôt débourré sont multiples et les dommages naviculaires (ou autres) souvent pas réparables. Des fois un peu de patience, un peu de temps d’attente de plus, règlent beaucoup de problèmes en avance.

Votre But

Même si tous les points se réunissent pour commencer le travail à l’âge de deux ans, il faut être conscient que le cheval est en plein croissance. Une heure de travail, qui ne semble à rien pour un cheval adulte, est quand même très souvent beaucoup trop pour un jeune cheval. Pensez plutôt à un rythme de 10 à 15 minutes, pour doucement travailler vers les 30 minutes, que de forcer et demander sans réfléchir sur les conséquences. Prenez en considération le temps et la douceur de vos exercices, ne compliquez pas des choses en demandant simplement .. trop ! Un grande rôle pour le travail est joué par l’environnement de son entraînement. Le fait d’avoir un sol plein de sable n’est pas toujours bon. Les pieds qui s’enfoncent dans le sable peuvent créer des difficultés pour le déplacement des pieds. Ce point est souvent mal interprété, par contre le sable peut-être très dangereux pour les tendons et/ou les sabots.

et bien encore

Faut bien parler de nous aussi. Même un cheval bien développé a des difficultés de porter trop de poids ou de travailler sous des conditions durs pour trop long temps. Cela nous montre combien il est encore plus important de travailler doucement pour un jeune cheval. Le plus léger , le mieux c’est. Par contre il ne faut pas oublier que le poids ne joue pas si grave que la balance du cavalier. Un bon cavalier avec du feeling ne tombera pas au mauvais moment sur le dos de son cheval comme un sac de patates, et peu importe le poids , si les mouvements du cavalier ne sont pas en harmonie avec le cheval, les risques de faire mal sont beaucoup plus haut que quelque kilos de plus. Pour les premier pas avec un cavalier sur le dos, il est même bien de le faire sans selle, seulement si vous en avez l’habitude, en tous les cas faut que vous vous sentez bien et à l’aise.

Voila, je pense d’avoir pensé à beaucoup de points importants. Maintenant c’est à vous de bien réfléchir si vous êtes à la hauteur de commencer le chemin ensemble avec votre jeune cheval. Ne demandez pas trop, prenez votre temps et habillez vous avec patience. Ne sautez pas les différentes stades du travail pour ainsi profiter de votre cheval pour un maximum de temps. Comme beaucoup d’entraîneurs de marque le disent : prenez votre temps pour aller plus vite.






Thème Easysqueletting de Feminimix - Copyright Horse-village 2010 - Hébergé par Passion Cheval