Histoire de la selle western

L’origine de la selle américaine est évidemment la selle des conquistadors espagnols. Parce que sinon, on va parler des hittites,peuples cavaliers de l’antiquité et autres… Les Espagnols amènent le cheval aux Amériques. Ils ne sont pas au régime (sans selle), ils ont donc une selle d’arme et plus encore de l’armure. C’est très voisin des selles ibériques, voir même de la selle de guardian de Camargue.

C’est donc à partir de ces modèles originaux que vont évoluer les selles américaines au cours des usages, du temps et des régions. L’arçon est en bois dès le départ : diverses essences… on peut trouver trois sortes de bois sur un même arçon. Très rapidement l’arçon sera habillé de rawhide. Le rawhide est un cuir brut , non tanné, simplement dégarni de poils. On le laisse tremper et il est cousu sur l’arçon assemblé. Il va sécher sur le bois et ainsi lui garantir l’étanchéité et la résistance aux intempéries de l’assemblage bois. Cette technique vient des conquistadors également. Voici donc un exemple magnifique de selle californienne des années 1850

Cliquez sur le service voulu pour commenter (en direct/Facebook/Google+)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *