Accueil » Le cheval » Physiologie » Système sensoriel » l’Odorat du Cheval

l’Odorat du Cheval

Un bon nez permet de détecter de bonne heure les dangers ou les ennemis trop prêts . Il joue un rôle dans la vie commune avec les autres chevaux et aussi avec l’homme. Car chaque organisme vivant a sa propre odeur. Si les chevaux apprennent à se connaître, ils se touchent d’abord lavec leurs nez et décident alors, s’ils s’apprécient ou pas .

Les poulinières et leurs poulains se reconnaissent à l’odeur. Les étalons recueillent les odeurs et savent ainsi si une jument est en chaleur .

Les crottins de cheval et l’urine ou les troncs d’arbres , auxquels des chevaux se sont frottés, ont également des odeurs qui peuvent être lus par d’autres chevaux.

L’odorat est également important pour le choix de la nourriture .

Lorsqu’il flaire une odeur inhabituelle, il prend l’attitude du flehmen et « goûte » l’air à l’aide d’un organe très sensible : l’organe de Jacobson.

Il y a beaucoup d’odeurs qui ne leur plaisent pas . Un animal mort dans les buissons par exemple ou trop de parfum .

Cliquez sur le service voulu pour commenter (en direct/Facebook/Google+)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *