Accueil » A la une » La formation ATE (Accompagnateur de Tourisme Equestre)

La formation ATE (Accompagnateur de Tourisme Equestre)

L’accompagnateur de tourisme équestre, ou ATE, est la personne qui encadre des groupes de randonnée à cheval.
Outre l’organisation et l’encadrement des randonnées, il doit également savoir :
-accueillir le public,
-adapter le niveau de la randonnée à celui des cavaliers,
-animer la randonnée, en faisant partager ses connaissances de la région par exemple,
-entretenir et travailler les chevaux,
-s’occuper de la gestion du centre

Le diplôme d’ATE est un titre professionnel de niveau IV, ce qui correspond à un baccalauréat.
Il est délivré par la Fédération Française d’Equitation.
Il ne permet pas d’enseigner l’équitation.

C’est plutôt un emploi saisonnier, car il y a moins de randonnées en hiver.

DEROULEMENT DE LA FORMATION

Tout d’abord, il faut passer un test d’entrée en formation.

Une fois que vous possédez votre attestation de réussite au test d’entrée, il vous faut trouver un centre de formation ATE agréé par la FFE et signer un contrat de formation avec ce centre.

La formation peut ensuite commencer. Elle dure environ 600 heures et se décompose en 6 modules :

-Module 1 : Technique Equestre

Harnacher un cheval avec son équipement de randonnée,
Travailler correctement un cheval en longe et monté,
Réaliser un PTV…

-Module 2 : Connaissance du cheval, soins, maréchalerie

Entretenir un cheval, choisir son alimentation
Connaître les gestes de premiers secours
Identifier les plantes toxiques
Enlever et remettre un fer
Etudier le modèle d’un cheval et déterminer sa valeur pour l’acheter en fonction de son utilisation…

-Module 3 : Encadrement de promenades et de randonnées

Accueillir le public
Assurer la sécurité des personnes et des chevaux
Gérer l’effort de la cavalerie
Organiser les haltes
Utiliser une carte topographique, suivre un itinéraire…
Ce module comprend 4 journées de randonnées école minimum.

-Module 4 : Connaissances générales et gestion d’une Très Petite Entreprise (TPE)

Connaissances théoriques sur :
La FFE et les organismes de tourisme
Comptabilité, gestion, fiscalité
Commercialisation de produits de tourisme équestre
Réglementation…

-Module 5 : Entretien des équipements

Choisir l’équipement du cheval de randonnée
Effectuer des petites réparations : couture à deux aiguilles, pose d’un rivet…
Les nœuds d’attache

-Module 6 : Stage pratique de mise en situation professionnelle

Encadrement de promenades et randonnées, tout en ayant un tuteur sur lequel s’appuyer.
Le stage dure minimum 300 heures (environ 2 mois)

NB : Vous trouverez des informations plus détaillées sur le site de la FFE, avec la liste complète des connaissances à acquérir par module.

L’apprentissage des différents modules peut se faire dans n’importe quel ordre, cependant, avant de pouvoir encadrer seul des randonnées, le stagiaire doit avoir validé les modules 2 et 3 ainsi que les « exigences préalables à la mise en situation d’accompagnement ». C’est une sorte de test intermédiaire qui se déroule avec le formateur.

A la fin de la formation, il reste à passer l’examen général ainsi que l’épreuve professionnelle.

L’examen général est une série d’épreuves pratiques et écrites qui valident chaque module de formation.
L’épreuve professionnelle consiste à organiser et conduire une sortie à cheval pendant une journée, avec des membres du jury parmi les participants.

Lorsque ces deux épreuves seront réussies, vous recevrez votre diplôme d’ATE.

LE TEST D’ENTREE EN FORMATION

Pour pouvoir s’inscrire au test d’entrée en formation, il faut :
– Avoir 18 ans
– Posséder la licence fédérale de compétition de l’année en cours
– Justifier de 7 jours de randonnée minimum
– Avoir le Galop 6 de Pleine nature ou le Galop 6 tout court
– Etre détenteur de l’AFPS (Attestation de Formation aux Premiers Secours) ou avoir son PSC1. Attention : le brevet SST (Sauveteur Secouriste du Travail), même si c’est écrit dessus, n’est pas considéré comme équivalent au PSC1 par la FFE…

Première étape : trouver un centre équestre qui organise une session de test. La liste est disponible sur le site de la FFE ou des CRTE (Centre Régional de Tourisme Equestre).
Le test d’entrée peut se dérouler dans une autre région que celle de la formation.
Ensuite il faut télécharger un formulaire d’inscription et le renvoyer au minimum un mois avant le début du test, accompagné des justificatifs demandés.
Ne pas hésiter à téléphoner aux responsables du test afin de savoir si votre dossier est complet, car ce sont des champions pour vous appeler la veille du test et vous dire que vous n’êtes pas inscrit car l’écriture de votre médecin sur votre certificat est illisible (c’est réellement arrivé…).

Lorsque vous avez trouvé un lieu pour passer le test, il est conseillé de prendre contact avec le centre équestre afin de venir la veille pour s’habituer aux chevaux et reconnaître le parcours de l’épreuve montée.

Niveau vestimentaire : une tenue correcte est demandée, mais le pantalon blanc et tout le tralala ne sont pas obligatoires.
Par contre bombe et gilet de cross pour l’épreuve à cheval sont exigés. Certains centres de test prêtent des gilets de cross, il faut demander.

Le test d’entrée en formation dure une journée et comporte 3 épreuves.

L’entretien individuel

Durée : 20min maxi
En présence de 2 membres du jury.
Le candidat a 10 minutes pour se présenter et exposer les raisons pour lesquelles il veut effectuer la formation. Ensuite le jury lui pose des questions. Il s’agit de montrer que l’on sait ce qu’est le métier d’ATE, que l’on s’est déjà bien renseigné sur la formation et que l’on connaît les différents organismes de tourisme équestre en France (CNTE Centre National de Tourisme Equestre, CRTE Régional, CDTE Départemental… ce n’est pas trop compliqué à retenir !)

L’épreuve d’orientation

A pied, il faut suivre un itinéraire de 3 à 5km tracé sur une carte. Des balises sont disposées le long du parcours, et à chaque balise trouvée il faut poinçonner une feuille de route. Le test est réussi si le candidat trouve au minimum 6 balises sur 8.
Ce test n’est vraiment pas difficile pour quelqu’un qui a l’habitude de lire une carte : pas besoin de boussole, pas de piège, et les balises sont bien visibles.

Le test technique à cheval

Il s’agit d’un PTV qui correspond au niveau galop 6 de pleine nature.

 descriptif du parcours extrait du règlement de la FFE

descriptif du parcours extrait du règlement de la FFE

Le jury ne demande pas un parcours parfait. Ce qu’il faut montrer surtout c’est que l’on sait garder son calme, respecter le cheval et rectifier ses erreurs.

Quelques petits trucs :
Si on part au galop sur le mauvais pied, il faut redemander un bon départ, pour que le jury voit que l’on s’est rendu compte de notre erreur.
Si le terrain est mauvais (boueux ou gelé) il ne faut pas aller trop vite.
Lors du montoir, il faut mettre son pied dans l’étrier droit avant de poser ses fesses dans la selle.
Ne pas hésiter à utiliser la voix, surtout pour le passage des obstacles en main.

Important : une faute de parcours est éliminatoire ! C’est quand-même dommage…

A la fin des 3 épreuves, le jury se réunit pour délibérer (suspens…) et convoque les candidats chacun leur tour pour leur annoncer les résultats.
Si une épreuve n’est pas acquise, il faudra la repasser lors d’une autre session pour valider le test d’entrée en formation.

L’attestation de réussite au test d’entrée en formation est valable 1 an pour demander un livret de formation, qui lui est valable 2 ans.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *