Mors chantilly droit en résine

la Forme des Canons

Article du dossier Mors et leurs effets

Il existe de multiples formes, mais retenez que plus le mors est rond et lisse, plus il est doux. Les mors carrés ou torsadés sont les plus sévères.

Un mors à la forme douce incitera le cheval à se mettre sur la main alors qu’un mors à la forme sévère incitera justement le cheval à ne pas s’appuyer (pour les chevaux qui tirent par exemple).

Un mors combine donc plusieurs effets : la matière, la forme des canons et le type de mors.

Mors droits

Autre nom : “nathe”, billot, “flexi”

Sévérité : doux à sévère

Ces mors ne possèdent pas de brisure centrale. L’appui sur le mors est symétrique, ce qui peut permettre à un poulain de venir sur la main. De plus ces mors sont très stables en bouche. Attention si le canon est trop fin ou torsadé, le mors devient sévère. De plus, il ne favorise pas du tout la décontraction, au contraire !

Certains mors possède cependant une forme anatomique (en général ceux en résine) et d’autres un passage de langue (le mors fait une courbe) de manière à être plus confortables.

Mors chantilly droit en inox

Mors anatomique en résine

Mors à passage de langue en laiton

Mors à passage de langue en inox

 

Simple brisure

Il s’agit de la forme la plus commune : le mors se plie sur son axe central. Attention cependant, le mors peut se plier et appuyer sur le palais du cheval, ce qui est très désagréable.

Double brisure

Autre noms : Bristol, “controller”, mors k.k

Le canon possède deux brisures. L’effet est celui du mors d’origine, auquel s’ajoute un effet décontractant et une plus grande stabilité. De plus ce mors convient à des chevaux avec une petite bouche car il limite l’effet de pointe du mors. Enfin l’effet est plus précis car les deux cotés sont plus dissociés que dans un canon droit ou à simple brisure.

Ils sont souvent utilisés pour les mors de filet des brides car ils permettent de garder les deux mors parallèles et de ne pas gêner la langue. Ils empêchent aussi au cheval de passer sa langue par-dessus le mors.

En fonction de la forme de la pièce centrale il porte différents noms : double brisure si la pièce est ovale, à boule si la pièce est rond, bristol si la pièce centrale est plate, à rouleau si la pièce centrale tourne….

 

Mors double brisure en cyprium

Mors bristol à anneaux (la pièce du milieu est plate)

Mors à Rouleau

Mors à boule puis à chaine

Multiples brisures

Autre nom : mors “waterford”

Sévérité : très sévère

Contrairement à son apparence il est très sévère. Il décontracte les chevaux mais empêchent ceux ci de s’appuyer sur le mors. Une variante est le mors à chaine, utilisé en course comme mors de secours au cas ou le mors normal casse. A n’utiliser qu’avec l’avis d’un professionnel.

Mors extrêmement sévères (à chaines et à multiples brisures très fines)

Double canons

Autre nom : double filet, double embouchure

Sévérité : sévère

Il s’agit d’un mors possédant plusieurs canons (en général 2) dont les brisures sont décalées. Ce mors est décontractant mais tiennent beaucoup de place en bouche. Il est interdit en dressage. Si le canon est torsadé, il est alors très sévère. A n’utiliser que ponctuellement et dans des cas extrêmes.

Note : mettre des rondelles car les risques de blessure à la commissure des lèvres sont multipliés.

 

Canons torsadés

Ces mors sont très sévères de part leur forme. Le canon peut être plus ou moins épais et plus ou moins torsadé, mais la forme empêche la mise sur la main.

Les plus sévères sont seulement constitués de deux fils de fer enroulés.

3 mors torsadés du plus “doux” au plus sévère

Autres canons

Autres noms : à rouleaux, à anneaux, “mac genis”,

Sévérité : sévère ou plus

La sévérité dépend surtout de la forme et de l’épaisseur des canons. Le cheval ne s’appuie plus sur le mors, il se soutient tout seul. A éviter en tout cas, ou à n’utiliser que très ponctuellement (à part le rouleau qui est doux).

Autre canon spécifique : à trous. Il facilite la salivation en gardant la sévérité du mors d’origine. Les canons sont creux, large, et percés de petits trous (attention de bien le nettoyer !)

Mors simple à gros rouleaux (assez doux)

 

 

Mors très sévère et plat

 

 

Mors à anneau, avec des rouleaux de cuivre dans le canon

 

A jouet

Les jouets posés sur la langue du cheval permettent de décontracter la bouche du cheval. Cependant ces mors sont interdits en dressage. C’est surtout un mors transitoire pour décontracter un cheval qui fige sa mâchoire.

A palettes

Autre noms : mors anti passe langue, mors “tongue”

Sévérité : sévère

Des pièces métalliques rondes sont montées sur le mors pour empêcher la langue du cheval de passer sur le mors. Il peut y avoir deux morceaux (un de chaque coté -> mors à palette) ou un seul (mors à 1/2 palette, alors moins sévères). Ils sont à double brisure, et donc décontractant. Ils sont interdits en dressage

Note : à utiliser avec une muserolle (sinon le cheval va ouvrir la bouche pour passer la langue dessus)

Mors à palette

Mors à 1/2 palette

 

Parcourir le dossier<< la Matière du Morsles Mors Simples >>

2 Responses to la Forme des Canons

  1. Bonjour, je dois mettre un mors à palettes à ma jument et j’aurai voulu savoir quelle palette allait vers le haut, la petite ou la grande?

    Merci d’avance pour votre réponse

  2. Vous avez recu une reponse a votre question ? La grande palette se met ou ? Merci pour votre reponse a patbaelemans@hotmail.com.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *