Illustration des "Fables" d'Esope, Paris : Thiboust, 1743. [Fig. en bandeau de la Fable XLVI :] La hupe et la licorne.

La licorne

La licorne est un des animaux mythiques les plus célèbres. Son nom vient de “unicornus” (une seule corne). La licorne est un cheval blanc à barbe et pieds de biche et avec une seule longue corne sur le chanfrein.

Son origine est floue et remonte sans doute à l’unicorne, avant de devenir l’animal que l’on connaît. Les premiers écrits parlant de la licorne datent de 389 avant JC (par le grec Ctesias). Ce n’est qu’à la Renaissance que son existence sera mise en cause : en effet, avant, on considérait la licorne comme un animal réel, au même titre que le cheval ou la chèvre.

De nombreux mythes se rapportent à la licorne. En Occident la licorne est un animal magique, que seule une vierge peut approcher et caresser, mais qui n’est pas domptable. En Orient, c’est un animal plus paisible. Dans tous les cas voir une licorne est un signe de bonne fortune.

“La Vierge et la Licorne”, 1602 par Domenichino, fresque du Palais Farnese, Rome.

 

Le mythe de la licorne pourrait avoir de nombreuses origines. En effet, il existe quelques cas d’animaux qui n’auraient eu qu’une seule corne, et certains animaux, comme le narval, le rhinocéros ou encore l’oryx n’ont qu’une corne au milieu du front, comme la licorne. Les européens ne connaissant pas ces animaux, leur rencontre avec l’un de ceux-ci aurait pu amener au mythe de la licorne, le cheval à corne unique.

La corne de la licorne est réputée pour ses propriétés magiques et guérisseuses : sa corne, une fois mise en poudre, pouvait guérir tous les maux. La chasse à la licorne était cependant difficile, puisqu’il fallait d’abord qu’une vierge, la seule assez pure pour s’approcher de ce fabuleux animal, l’approche et éteigne son attention, de manière à ce qu’un chevalier puisse ensuite la tuer.

Folio 10v d’un Bestiaire du 13ème siècle, “The Rochester Bestiary” (British Library, Royal MS 12 F XIII), montrant une licorne.

 

La licorne est aujourd’hui un symbole de pureté, et est aussi reprise dans certains blasons, en particulier comme symbole de l’Écosse (et associée au Lion de l’Angleterre, elle représente toute la Grande Bretagne et ses colonies). Elle est aussi reprise dans de nombreuses histoires fantastiques (par exemple dans Harry Potter).

Attention de ne pas confondre la licorne :

– avec l’unicorne, qui est un animal plus féroce et sauvage, et qui est en fait l’ancêtre de la licorne

– avec la licorne chinoise, qui est un animal ressemblant à une tête de dragon cornue sur un corps de bœuf

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *