Ancien mors "coup de poing" en fer

la Matière du Mors

Article du dossier Mors et leurs effets

Le fer : utilisé autrefois, il rouille facilement. Aujourd’hui seuls les mors bas de gamme sont encore en fer

 – L’acier nickelé : ce sont des mors bas de gamme, qui s’effritent rapidement et dont il faut souvent changer

L’acier noir ou bruni : traditionnellement utilisé pour les mors ibériques et camargues

Mors ibérique en acier noir

 

L’acier inoxydable (inox) : le plus courant. Les mors sont lisses et confortables et durent longtemps.

Mors à olive en inox

 

Le cuivre : il facilite la décontraction en faisant saliver le cheval. Cependant le cuivre est fragile et les chevaux peuvent l’écraser ou le déformer (il faut alors changer le mors). Il existe des mors mixtes en inox avec des rouleaux en cuivre, mais attention, certains chevaux se coincent la langue dans les rouleaux (et c’est très douloureux)

Mors verdun à rouleaux de cuivre

 

 

Mors à olive entièrement en cuivre (seuls les anneaux sont en inox)

 

Le maillechort : c’est un métal contenant du cuivre et donc facilitant la décontraction. Il est quasiment aussi résistant que l’inox, mais aussi plus lourd.

Le laiton : de couleur jaune il permet d’assortir le mors à la bouclerie du filet, et n’a qu’un effet décoratif. De plus, le laiton a tendance à s’enlever avec le temps et se ternissent au cours du temps. Aucun effet technique spécifique.

Ancien mors en laiton qui s’est terni

Mors à olive en laiton

 

Le caoutchouc : le mors est toujours en acier, mais ils sont en partie (ou entièrement) recouverts de caoutchouc noir qui rendent le contact plus doux. Ils sont idéals pour des jeunes chevaux, car ils sont épais, pas trop lourds et doux, cependant ils ne conviennent pas à des chevaux avec une petite bouche car ils les gênent.

Mors verdun sans passe en caoutchouc

 

Le cuir : ce sont souvent des mors en caoutchouc recouvert d’une pièce de cuir (faite par un sellier). Ils sont très épais mais très confortable. Il faut par contre bien les entretenir

Pelham en cuir usé

Pelham en cuir neuf

La résine (ou nathe) : le mors est plus fin qu’un mors caoutchouc. La résine est blanche, et permet un contact doux avec la bouche.

Mors pessoa en résine

 

Le cyprium 90 : (teinte jaune) il s’agit d’un alliage de cuivre, d’aluminium et de fer. Très résistants, ils ont un effet décontractant comme un mors en cuivre. De plus le contact est plus agréable qu’un mors inox (ils se réchauffent plus vite dans la bouche du cheval).

Mors à aiguilles double brisure en cyprium

 

L’aurigan et l’argentan: encore des alliages qui permettent la décontraction. Encore rares.

L’aluminium : il s’agit en fait d’un alliage contenant de l’aluminium (l’aluminium, comme le cuivre, n’est pas résistant seul). Ils sont clairs, et très légers.

De nombreuses matières existent, et il en existera toujours pleins de nouvelles, fiez vous à votre instinct et comparez surtout la solidité, le prix, le contact et l’entretien.

Parcourir le dossier<< les Accessoires de Morsla Forme des Canons >>
Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *