Accueil » Hommes et Chevaux » Traditions Barbares » L’Âne de Peropalo

L’Âne de Peropalo

Cela se passe chaque année à Villanueva de la Vera le jour de mardi gras : Un âne est monté par le villageois le plus fort pour traverser la ville en titubant sous les coups assenés par la foule hystérique et ivre, jusqu’à ce qu’il tombe. Il est exposé aux coups de feu proche de sa tête et aux pétards dans les oreilles et dû a la grande tension, l’âne transpire abondamment et s’effondre plusieurs fois épuisé. Si à l’arrivé il est toujours vivant, il sera “fini” sous les coups des villageois !

Ce rituel est basé sur une histoire tragique : un étranger a violé une fille du village puis s’est enfui à dos de baudet. Les ancêtres l’ont rattrapés puis lapidés l’homme et l’âne. Depuis, un vieil âne est désigné chaque année afin de rejouer la scène.

De nombreuses associations essaient de faire cesser cette barbarie. Vous trouverez de nombreuses pétitions en ligne, je vous invite vivement à participer à l’arrêt de cette tradition plus que barbare.

ane de peropalo2

 

One Response to L’Âne de Peropalo

  1. Haote à cette barbarie! Ce vilage espagnol est indigne, quelle honte !

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *