Accueil » Le cheval » Psychologie » Influences Extérieures » le Cheval en Hiver

le Cheval en Hiver

C’est le repos de la nature. Les feuilles des arbres sont tombées et l’herbe ne pousse plus.

Les chevaux supportent assez bien les basses températures et peuvent même rester au pré avec un abri. Veillez à ne pas les brosser en profondeur (voire pas du tout). S’ils sont tondus, couvrez-les bien chaudement et rentrez-les la nuit.

Les insectes volants ne les embêtent plus, mais continuez à vermifuger. Sous les couvertures ou dans les longs poils, les poux adorent se multiplier même en hiver. Regardez donc assez souvent.

Toutefois, les poulains nés tard dans l’année, les chevaux retraités et les malades ne sont pas très résistants pour affronter le froid. Pensez à les rentrer au moins la nuit et à les couvrir d’une couverture durant les heures les plus froides afin qu’ils puissent garder leur énergie pour autre chose.

Leurs sabots doivent être surveillés et éventuellement on peut y mettre 1 fois par semaine du goudron de norvège afin d’éviter que la sole devienne trop molle et que la fourchette pourrisse.

Le pré ne produira plus assez de nourriture pour vos chevaux. Afin de garder vos compagnons en forme, complémentez en fourrage et concentrés. Adaptez ceux-ci au travail du cheval.

Photos de Prince Noir et de Minuscule

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *