Conclusion

Article du dossier La peinture et le cheval

Exception faite des peintures rupestres retrouvées à Lascaux qui montrent qu’en des temps reculés, le cheval servait plus de nourriture que de source d’inspiration, quasiment toutes les œuvres équestres montrent une grande attirance pour la force, la puissance et la majestuosité du cheval. Il a été un faire-valoir pour les hommes puissants qui rêvaient de laisser une trace derrière eux, plus tard il a également été un sujet d’étude à part entière. Mais pour nous autres, passionnés de chevaux, le cheval est une œuvre dans sa globalité, et même s’il est agréable de le retrouver dans les objets qui embellissent notre quotidien, nulle œuvre d’art ne saurait rendre compte avec exactitude et fidélité de la beauté que déploie cet animal si fougueux et mystérieux.

Parcourir le dossier<< Epoque contemporaine (19ème siècle à nos jours)

Une réponse à Conclusion

  1. ma passion est le cheval

Cliquez sur le service voulu pour commenter (en direct/Facebook/Google+)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>