Accueil » Hommes et Chevaux » Mythologie » Les espèces chevalines » Le cheval ondin ou kelpie
Theodor Kittelsen (1857-1914), "The Nix". Huile sur toile

Le cheval ondin ou kelpie

Le cheval ondin, ou kelpie, est un cheval mythologique (venant des légendes écossaises) qui vit dans les zones marécageuses ou humide. Il est représenté comme un beau cheval blanc, qui se laisse facilement approché. Grâce à sa beauté surnaturelle et à son apparente gentillesse, il va attirer les humains dans l’eau, les poussant ainsi à leur perte (les kelpies mangent les hommes).

On dit qu’on peut reconnaître un kelpie d’un cheval normal car celui-ci est un cheval avec une petite partie manquante, comme un bout d’oreille. Des légendes racontent aussi qu’il serait possible de conserver un kelpie, en lui mettant un licol en écorce de bouleau et en ne lui donnant pas à boire. De plus il ne faut jamais monter un kelpie dans l’eau, sans quoi le cavalier serait entraîné au fond et mangé.

Theodor Kittelsen (1857-1914): Gutt på hvit hest, hesten som Nøkken (Garçon sur cheval blanc). Huile sur toile

 

Ce cheval se retrouve dans toutes les légendes du nord de l’Europe sous différents noms :

– Cheval ondin en France

– Kelpie en Écosse et Irlande

– Nuggle dans les îles Orkney

– Shoopiltee dans les îles shetland

– Bäckahästen en Suède

– Nøkken en Norvège

– Nixe en Allemagne

Dans la majorité des cas, cette créature mythique peut se révéler sous d’autres formes, par exemple un humain, ou un cheval à queue de poisson.

Cliquez sur le service voulu pour commenter (en direct/Facebook/Google+)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *