Accueil » Le cheval » Physiologie » Système sensoriel » le Goût du Cheval

le Goût du Cheval

Il existe des chevaux, qui engloutissent tout avec enthousiasme , que ce soit foin, paille ou aussi herbes sèches. D’autres chevaux choisissent plus précisément leur fourrage et ne mangent pas tout ce qu’on leur offre.

Les nerfs de goût se trouvent sur la langue, les muqueuses dans la bouche et avant le Pharynx. Le goûter et le sentir jouent un grand rôle dans la recherche alimentaire. Un cheval trouvera sur de grands pâturages beaucoup de différentes herbes et il les choisira selon son propre goût et se nourrira sainement .

Il ne consommera, par exemple, que les parties non toxiques des renoncules et eviteront les plantes toxiques . Mais il ne faut pas tenter le diable et entourer les arbres ou buissons toxiques est très important . Sur de plus petits pâturages avec peu de fourrage des chevaux sont justement plus facilement tentés de gouter aux feuilles et aux branches des buissons toxiques . Les chevaux ont toutefois un faible pour quelques plantes particulières.

Les chevaux sentent l’amer et ne l’aiment pas, mais aiment beaucoup le sucré. Cependant le sucre est mauvais pour leurs dents (carries) et il est donc préférable de leur donner des légumes ou des fruits riches en fructose

Le salé, les chevaux le sentent (voir les pierres de sel et leur attrait sur certains). Le sel permet d’éviter la déshydratation.

N’oubliez pas de faire plaisir à votre cheval quelques fois avec des récompenses goutues : fruits , legumes , bonbons salés ou sucrés ou du pain sec . Il saura apprécier votre geste !

Cliquez sur le service voulu pour commenter (en direct/Facebook/Google+)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *