Accueil » A la une » Le Hackamore mécanique
hackamore mecanique sur haflinger - photo prise par Olgalady

Le Hackamore mécanique

sous le nom hackamore*, plusieures embouchures ” sans mors ” sont offertes sur le marché équin.
Il y a beaucoup de formes et matériaux, mais le principe et l’ajustement reste pareil pour chaque modèle.

Avant de parler du ajustement correct, voici son fonctionnement :

hackamore mecanique

En activant les rênes (flèche jaune/rouge) vous déclenchez des réaction multiples, qui sont marquées avec des flèches. Le bras de l’hackamore bouge et donne :

– la pression sur le chanfrein (# 1)
– la pression sur l’auge ( # 2)
– la pression sur la têtière par le montant ( #3)

De nombreux modèles différents sont proposés, également avec d’autres muserolles et d’autres gourmettes. Sur la photo la muserolle et la gourmette sont en cuir. Mais attention il en existe d’autres bien méchants (chaînette de vélo, fil de fer etc)

Trouver l’endroit idéal de la muserolle est relativement facile.

position de la muserolle

sur la photo schématisée l’os du chanfrein est marqué en rouge. C’est en bas de l’os où la muserolle doit rentrer en contact avec le chanfrein (flèche verte) surtout il faut éviter de bloquer les naseaux !

 

Monter avec un hackamore demande une grande sensibilité du cavalier.  L’effet du levier est énorme, donc plus long les bras (shanks) moins de force à utiliser. (j’ai un peu mal avec le mot « force » parce qu’en principe il ne faut aucune force pour bien diriger et maitriser son cheval et cela peu importe l’embouchure. )

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *