Accueil » Equitation et travail » Bases et loisir » Balade et rando » Le label loisirs et ses épreuves

Le label loisirs et ses épreuves

Le nombre de cavaliers qui pratiquent l’équitation de loisir est en constante augmentation ces dernières années.

On entend par équitation de loisir, une équitation (sportive ou non) pratiquée pendant son temps libre, avec la recherche du divertissement, du plaisir, du contact avec la nature par les cavaliers.

Les Haras Nationaux et le Comité National du Tourisme équestre ont mis en place depuis 1993 des épreuves de qualification loisir, pour mettre en valeur le caractère des chevaux et leur adaptation à la pratique équestre de la majorité des chevaux.

– aux éleveurs pour valoriser leurs produits,

– aux professionnels pour faire la promotion de leur cavalerie,

– aux cavaliers pour leur donner des repères lors de l’achat d’un cheval.

Mais elles sont également intéressantes pour chaque propriétaire pour avoir des objectifs d’entraînement constructifs.

Les tests Label Loisirs se déroulent en 3 parties, avec le même cavalier :

– Présentation montée aux 3 allures, en reprise (3 ou 4), évaluée avec une grille de notation remise au cavalier.

– Présentation individuelle en main pour juger le modèle, évaluée avec une grille de notation remise au cavalier.

– Contrôle de la vitesse en passant d’un galop soutenu à l’arrêt.

12 tests comportementaux, notés de 0 à 5, dont 6 obligatoires (une note de 0 à un de ces tests ferme l’accès à la mention « Élite Loisirs ») :

– le montoir,

– l’embarquement dans un van,

– donner les pieds,

– une surprise visuelle,

– le franchissement d’un obstacle en main,

– un gué.

Il n’y a pas de notion de chronomètre pour faire le parcours. Par contre, il ne peut y avoir que 3 essais par tests. Les éperons sont interdits. La cravache est autorisée, mais son utilisation est pénalisante.

Les tests peuvent être faits à pied, si le cheval refuse. La note est alors de 1 point.

Qui peut y participer ?

– des chevaux juniors de 1 et 2 ans, présentés en main sur un parcours allégé et adapté,

– des chevaux attelés,

– des chevaux de 3 ans montés,

– des chevaux de 4 ans et plus montés (18 ans maximum),

– des ânes ou mules en bât.

Les chevaux ne sont pas notés les uns par rapport aux autres, mais ils peuvent prétendre à 3 mentions : « Élite loisir », « Sélection loisir » et « Qualifié loisir ». Cette mention est notée sur le livret du cheval (et le fichier SIRE de ses parents), ainsi que sur une plaque d’écurie.

Pour les chevaux, poneys, ânes et mules de 3 à 5 ans munis d’un document d’origine, l’épreuve peut être dotée de prix en espèces offerts par les Haras Nationaux.

Bon à savoir :

L’obtention de ce label peut être un plus lors de l’achat d’un cheval, mais il ne faut pas oublier les limites de ce système. En effet, les chevaux ne sont pas testés par des cavaliers indépendants. Un bon cavalier pourra donc cacher des défauts de sa monture au jury. D’autre part, un cheval peut avoir été qualifié, haut la main, « Elite Loisirs », quelques années auparavant, mais avoir connu des expériences malheureuses qui lui ont enlevé toutes ses qualités.

Cliquez sur le service voulu pour commenter (en direct/Facebook/Google+)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *