Une bride avec la gourmette (anneaux en fer) et la fausse gourmette (lien en cuir)

les Accessoires de Mors

Article du dossier Mors et leurs effets

Dernier point avant d’aborder les mors en eux-mêmes, leurs accessoires.

La gourmette :

s’utilise sur les mors à levier, elle est composée de 24 anneaux métalliques. Pour un meilleur contact, on peut mettre un protège gourmette, qui a l’avantage d’être plus doux que le fer et d’empêcher la gourmette de tourner (bien vérifier qu’elle est posée à plat !!). Sans gourmette, les mors à levier n’ont pas d’effets (sauf s’ils passent aussi sur le chanfrein).

Gourmette en cuir

 

 

Protège gourmette

 

 

La fausse gourmette :

c’est une pièce de cuir qui s’ajuste dans des anneaux spéciaux du mors (en général pour les mors à effet de levier et nécessitant une gourmette). Elle empêche que le cheval n’attrape les branches du mors, permet de mieux garder la gourmette en place.

Les alliances de mors :

ce dont des lanières permettant de relier deux boucles du mors lorsqu’il y a plusieurs possibilités pour les rênes. On évite ainsi de monter à 4 rênes, en ayant un effet compris entre les deux. Cependant, l’action n’est pas très fine (vu qu’on ne peut pas séparer les effets) et servent à des cavaliers ne sachant pas monter en 4 rênes (car il est préférable de monter en 4 rênes sur un mors adapté comme le pelham)

Pelham avec alliance

 

Alliances seules

 

Alliances de rènes :

servent en course pour éviter qu’en cas de chute le cheval ne se prenne les pieds dans les rênes. Il s’agit d’une pièce de cuir large qui relie les deux rênes ensemble

Anti passe-langue :

certains chevaux passe leur langue sur le mors, ce qui enlève tout contact correct. L’idéal est de rééduquer le cheval, en remettant en cause les actions de main ou un mors trop dur, mais c’est parfois un passage obligé. Il s’agit d’un mors supplémentaire, très fin et en fer, qui se place haut dans la bouche, empêchant la langue de passer dessus. Aucune rêne n’est monté dessus, il est fixé sur le filet seulement.

L’abaisse langue :

il s’agit d’une pièce de plastique qui se pose sur le mors pour éviter que le cheval ne passe sa langue par dessus.

Les rondelles :

en plastique, elles augmentent le contact latéral et évite le pincement de la peau par l’articulation du mors. Elles existent en diverses couleurs, formes et matières.

Mors à anneaux avec rondelles

 

Passants pour mors à aiguilles :

Ce sont des lanières de cuir à deux boucles. Dans l’une on passe le montant du filet et dans l’autre l’aiguille du mors. De cette façon le mors reste bien en place et ne tourne pas, les aiguilles ne pouvant alors blesser le cheval en rentrant dans la bouche.

Parcourir le dossier<< les Muserollesla Matière du Mors >>

2 Responses to les Accessoires de Mors

  1. bonjour,

    suite à une identification de gourmette de mors sur un forum de détection de métaux, je recherche l’époque où fut inventée cette gourmette de mors composées d’une chainette.

    mes remerciements pour une éventuelle réponse.

  2. avec l’utilisation des mors à levier, les gourmettes en chaine ont vue le jour aussi. (on parle du 19ième siècle pour l’invention du mors Pelham)

    pour mieux contrôler les chevaux chaud, l’humain était toujours très inventif. je n’ai pas trouvé encore une date exacte, mais, à mon avis ça doit se situer au moyen age.

    c’est l’époque ou les carrosses de luxe, tirés par des chevaux de sang étaient populaires.

    la gourmette, au début utilisé par les meneurs des attelages, était “découverte” par des cavaliers.

    je ne serais pas étonné que la gourmette en chaine (peut être fabriqué d’un autre matériel), existerait déjà depuis le temps de Nero , ou les courses des “Quadrigas” et “Decemjugis” étaient même une discipline des Dieux du Olympe.

    en bien regardant la position des têtes des chevaux attelés sur les peintures ou fresques de l’époque, ça se laisse facilement soupçonner.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *