les étriers (stirrup)

Les formes et matériaux des étriers western sont aussi multiples que les selles et leurs modèles. Ce grand choix d’étriers permet de rechercher dans l’utilisation de la selle et le confort voulu, le matériel le plus adapté.

Les cow-boys disent par exemple lorqu’il s’agit de la taille, que l’étrier est “profond” (deep) ou étroit. Il est même coutume de posséder deux paires d’étriers. Une paire pour l’été et une paire pour l’hiver, qui sera beaucoup plus large pour que les chaussures d’hiver puissent rentrer sans problème.

D’autres critères pour de “bons” étriers sont donnés par les disciplines western, qui demandent un étrier offrant beaucoup de soutien ou du confort pour que le pied puisse se reposer lors des chevauchées longues.

Les différents noms trouvent leurs origines dans la forme. “Oxbow” fait illusion aux cornes des bovins, “Bell” (cloche) signifie plutôt la silhouette semblable à une cloche.

Les étriers utilisés pour le barrel race sont souvent couverts avec du cuir cru (raw-hide) car une fois séché, c’est plus résistant que le cuir normal. L’aluminium est un matériel qu’on trouve dans tous les modèles pour sa légèreté. Personnalisé avec des gravures ou simplement couvert du cuir, l’aluminium est quand même assez costaud pour garantir une certaine sécurité.

Pour le Cutting, la forme “oxbow” s’utilise beaucoup; en plus le pied rentre jusqu’au talon pour donner ainsi la balance nécessaire pour le cavalier. Il n’est donc pas nécessaire que le matériel utilisé dépasse une certaine largeur, parce que le cow-boy n’a pas besoin de descendre ou monter souvent et le temps vécu dans la selle n’est pas trop fatiguant pour les pieds.

Les disciplines de roping utilisent des étriers larges et lourds pour éviter que le cavalier ne doive “rechercher” ses étriers.

D’autres disciplines western demandent des étriers confortables lors de la monte avec une base assez large pour reposer le pied dedans et en même temps des étriers qui permettent de faire des manœuvres rapides ou difficiles comme dans le reining, sans risquer de perdre l’étrier et ainsi l’équilibre.

Voici quelques exemples de modèles

L’offre des étriers est tellement large que chacun peut trouver “la paire” à son goût et ainsi personnaliser sa selle.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *