Accueil » Soins et santé » Elevage » Acquérir un cheval » les Responsabilités

les Responsabilités

Avant toute chose il faut savoir que devenir propriétaire d’un cheval ou d’un poney entraîne les même obligations et responsabilités que celles des parents, sauf qu’un cheval ne devient pas autonome et responsable à 18 ans. C’est d’ailleurs à 18 ans qu’il faut se montrer d’avantage responsable de son cheval, qui selon son passé et son activité mérite une retraite rudement gagnée, cela peut bien entendu être un peu plus tard.

Avoir un cheval c’est s’engager pour 20, 30 voir même 40 ans, eh oui la longévité d’un cheval dépasse largement celle d’un hamster. Il faut le loger correctement, lui prodiguer les soins QUOTIDIENS nécessaires à son bien-être, le nourrir et le monter régulièrement sans pour autant l’épuiser, un cheval a un cœur ce n’est pas une machine.

Il faut l’assurer au moins pour la responsabilité civile car un cheval peut à tout moment causer un accident (blesser un autre cheval, un piéton, endommager une voiture ou tout autre bien etc etc etc, la liste est longue). Même bien dressé, un cheval reste un cheval, très réactif selon les circonstances.

Pour les chevaux de prix, il vaut mieux prévoir différentes assurances :

– La maladie car les frais vétérinaires sont onéreux.

– Le vol, hélas nul n’est à l’abri même les chevaux en pension en sont victimes.

– Le décès car la perte par colique d’un cheval de 10.000€ fait mal au porte-monnaie sans compter la peine causée par la mort de son cheval tant aimé, mais pour ça il n’existe pas d’assurance.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *