Onguents (astuce)

 

Alternative 1 (la moins chère)

Graisser les sabots avec de l’huile d’olive 1° prix

Alternative 2 (pour une présentation parfaite)

Frotter les sabots avec un oignon coupé en deux, le sabot reste brillant

Alternative 3

Mélanger soigneusement le contenu d’un paquet d’hénné avec une cuillère à café de sulfate de cuivre et d’huile de foie de morue. En dosant avec l’huile on cherche à obtenir un onguent traditionnel, sulfate de cuivre disponible en pharmacie.

Alternative 4

Mélanger de l’huile de foie de morue (50 %) et de l’huile de laurier (50 %)

Très bon pour les pieds fragiles (donné par mon maréchal)

Alternative 5

Chauffer à feu doux de l’huile de noix avec des feuilles de laurier.

Alternative 6

Utiliser de la graisse à traire

Alternative 7

– 50 feuilles de laurier

– 2 oignons

– 1/2 tasse d’huile de tournesol

Couper les feuilles et les oignons en petits morceaux et faire cuire cela dans l’huile pendant 1 à 2 heures à th 7. Filtrer ….

Alternative 8

– 1 l d’huile de tournesol

– 200 ml d’huile d’arnica (HE)

– 200 ml d’huile de laurier (HE)

Alternative 9

Mettez dans un petit pot :

– 4 feuilles de laurier

– 1 cc de thym

– et remplissez d’huile d’olive.

Laissez reposer 2 bonnes semaines avant utilisation.

Alternative 10

Une simple lotion pour le corps pour humains ou une crème style Nivea (à ce qu’il paraît, ça marche hyper bien)

Alternative 11

Tout simplement de l’huile de lin (huile végétale)

Alternative 12

– 1/2 bouteille d’huile d’olive

– 15 gouttes d’arbre à thé

Alternative 13

L’huile de bardane est excellente aussi

Alternative 14

– 34 gr de cire

– 1/2 kg de saindoux

– e jus de 8 à 12 oignons

– + 85 gr de « suie de gravier » (je cherche encore le produit correspondant à ça en France… si jamais vous avez une idée)

Mettez à chauffer le saindoux avec la cire afin de pouvoir y mélanger les autres ingrédients.

Alternative 15

Autant de miel rouge ou miel à cheval que de saindoux mêlés à froid

Alternative 16 (pour l’hiver)

– 250ml d’huile de cade

– 250ml d’huile de foie de morue

– 500ml de goudron de Norvège

Alternative 17

Sur une corne fragilisée par l’humidité : appliquer de l’huile de cade tous les deux jours en alternance avec un onguent simple.

L’huile de cade ne graisse pas mais assèche le sabot, d’où l’utilisation d’un onguent. Par contre, elle agit en profondeur pour solidariser les couches de corne entre elles.

Alternative 18

Pour accélérer la pousse de la corne, massez tous les jours la couronne avec de la teinture d’iode.

Alternative 19

Spécial fourchette pourrie :

associer une huile essentielle de ravensara à une huile végétale de cadre.

Alternative 20

Pour extraire de l’huile de laurier, il suffit de broyer une bonne quantité de feuilles, de les mélanger avec une quantité d’eau suffisante et de faire chauffer sans bouillir pendant pas mal de temps…

Ensuite on filtre en pressant, on jette les feuilles et on laisse l’huile remonter à la surface.

Il ne reste plus qu’à la récupérer!

On peut aussi, pour faire directement de la graisse à l’huile de laurier, faire cuire un broyat de feuilles dans de la graisse de porc (saindoux), puis filtrer à chaud.

Alternative 21

Mixer moitié huile d’olive et moitié eau de chaux (se trouve en pharmacie), bien battre au mixer et badigeonner le sabot!

Alternative 22

Prendre en parties égales de la cire jaune, du miel, du goudron et du saindoux. Faire fondre la cire et le saindoux puis ajouter le goudron et le miel. Bien mélanger et laisser refroidir.

Les Orties!

L’Ortie est une source de vitamine B2 et B5, d’acide folique et de minéraux tel que fer, silice, magnésium, oligo-élements comme le cuivre et le zinc, d’acides aminés essentiels et de protéines.

On l’utilisera pour un sabot cassant à régénérer! Il suffit de les faucher, laissez sécher car dès qu’elles sont sèches, les chevaux les mangeront!

Petite Astucegraisse

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *