Accueil » Soins et santé » les Maladies » Pathologies dentaires

Pathologies dentaires

Pour commencer cet article, je tiens à remercier Mme Natacha Arnaud qui m’a donné son accord pour utiliser ses photos afin d’illustrer mon article!

Il existe deux types de malformations congénitales:

Le bec de perroquet

Lorsqu’un cheval souffre de cette pathologie, on dit qu’il est bégu. Cette malformation est la plus fréquente. La mâchoire inférieure est plus courte que la supérieure et les dents ne se touchent pas.

Bec de perroquet

Dans cette situation, le cheval n’use pas ses dents ce qui peut provoquer des lésions au palais (par exemple). L’intervention du dentiste est alors obligatoire afin de meuler ces dernières.

Le cheval éprouve des difficultés pour s’alimenter car les incisives n’ont plus leur rôle pour couper l’herbe, etc.

Cette malformation est génétiquement transmissible.

La bouche de bouledogue

Cette malformation est l’inverse du bec de perroquet. A savoir, la mâchoire inférieure est la plus longue.

bouche de bouledogue

 

Pathologies dentaires:

La carie

Pathologie rare, elle peut faire son apparition lorsqu’une dent est cassée ou qu’un espace existe entre deux dents. Elle n’est généralement pas douloureuse. On s’en rend souvent compte trop tard. Seul l’extraction de la dent est alors possible.

carie

 

Les surdents

Il s’agit d’une partie des dents qui ne s’use pas. Ceci est dût au fait que la mâchoire supérieure (maxillaire) et plus large que la mâchoire inférieure (mandibule).

Cela peut provoquer des blessures à l’intérieur des joues ou le long de la langue.

L’intervention du dentiste est obligatoire afin de râper le surplus.

Les dents de loup / de cochon

Cette dent surnuméraire est une prémolaire qui n’a pas de rôle fonctionnel. Elle est appelée dent de loup sur la mâchoire supérieure et dent de cochon sur celle du bas. Elle peut se trouver de chaque côté de la mâchoire, ce qui donne 4 dents surnuméraires possibles. Chaque cheval en possède au moins une. Les dents de cochon se font de plus en plus rares et se trouvent principalement dans les élevages de trotteur.

Ces dents sont extraites dès le débourrage car le contact avec le mors peut être très désagréable voir douloureux pour le cheval et la dent risque de se briser.

dents de loup

 

Les surnuméraires

Il s’agit de dents qu’un cheval peut avoir en plus. Les risques proviennent du fait que le cheval ne possède pas de dent antagoniste permettant l’usure correcte de la dent en trop. Le dentiste intervient alors pour l’user.

Le tartre

Appelé aussi plaque dentaire, ce résidu d’aliments et de salive n’est généralement pas gênant. Cependant, en trop grosse quantité, il peut provoquer une affection de la gencive.

Le vétérinaire peut alors intervenir pour le supprimer.

tartre

 

Dents lactéales persistantes

Les dents de lait peuvent poser problème si elles ne tombent pas à temps car cela gène la pousse des dents définitives.

lactales

dents de lait

Les flèches blanches montrent un début de gingivite provoquée en réaction à la persistance. (cheval âgé de trois ans.)

Juments bréhaignes

Ce sont les juments, qui comme les mâles, possèdent une canine.

canine chez la jument bréhaigne

 

Lampa

Ceci est une inflammation du palais, en général derrière les incisives supérieures. Elle peut être due en autre par la poussée des dents définitives.

inflammation du palais

 

Résultat d’un cheval qui tique à l’air

dentition d’un cheval qui tique à l’air

 

Dent cassée

dent cassée

 

Symptômes d’un cheval ayant besoin de voir le dentiste :

– Dégradation de l’état général

– Ration non terminée

– Coliques à répétition

– Ne veut plus le mors

– Se bat avec le mors lorsqu’il est monté

– Salive beaucoup

– Mauvaise haleine

Le cheval devrait être vu environ tous les 6 mois de 2 à 5 ans en raison des dents de laits qui tombent (entre autre) et une fois par année ensuite.

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *