Accueil » Soins et santé » Elevage » La Saillie et la gestation » Petits Conseils pour la saillie et la gestation

Petits Conseils pour la saillie et la gestation

Pour soutenir les chaleurs d’une jument

– petit régime en automne

– décembre / janvier nourrir équilibré

– 3 semaines avant la saillie augmenter l’apport d’énergie

– et donner pendant 4 semaines de la B-Carotène

Nourrir une jument pleine

– la faire bouger régulièrement et suffisamment

– augmenter l’apport en énergie des rations à partir du 8° mois (mais surtout pas la suralimenter)

– augmenter l’apport de fibres quelques jours avant la mise-bas

– vermifuger la jument le 3° jour après le poulinage

Pour une poulinière allaitante

– après la mise-bas, augmenter l’apport de protéines

– veiller à un apport suffisant en minéraux

– dès le 2° mois, donner une petite portion au poulain*

– 2 à 3 jours avant le sevrage du poulain, réduire la nourriture afin d’aider la diminution du lait

Nourriture du poulain

– surveiller à la tétée du colostrum (dans les 3 ou 4 h qui suivent la naissance)

– permettre au poulain de bouger suffisamment

– surveiller l’évacuation du méconium (premier crottin) et qu’il urine bien (pas de fuite au niveau du nombril)

– faire analyser l’apport des protéines et de l’énergie du lait maternel et éventuellement compenser

– habituer le poulain dès la 4° semaine à la nourriture ’dure’ (des compléments spécialisés existent)

– mettre à disposition assez de minéraux et de vitamines (surtout zinc et cuivre)

Nourriture du poulain sevré

– ne surtout pas donner trop de nourriture complémentaire (mais de la complémentaire spécialisée)

– assez d’espace pour que le petit puisse se défouler

– à partir du 8° mois, réduire les apports en protéines

Cliquez sur le service voulu pour commenter (en direct/Facebook/Google+)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *