Accueil » Portfolio Item

Archives du site

American Ranch Horse

Le “American Ranch Horse” n’est pas une race à part entière. Sous ce nom les chevaux typiques western comme: – American Paint Horse – American Quarter Horse – Appaloosa Horse Club – International Buckskin Association (Quarter Type) – Palomino Breeders Horse Association (Quarter Type) – Pinto Horse Association (Quarter Type) – American Buckskin Registry Association (Quarter Type) peuvent être enregistrés, et participer aux nombreuses activités de l’association. Le cheval doit être typé Quarter, bien musclé et avoir des sabots solides. Pour faire la différence (?!) il est obligatoire que les fers mesurent la taille 1. L’association a comme but d’encourager, ...

Lire la suite...

Astursky Poney

Le nord-ouest de l’Espagne est la région d’origine de ce poney très joli où il vit toujours en petits troupeaux. Les Romains l’ont appelé l’Asturcon et même au Moyen-Age, leur popularité était sans limite. Les femmes spécialement l’ont aimé pour son amble. Les Anglais l’ont nommé « palfreys » , en France « haubini », un mot qui est devenu « hobbye » et éventuellement hobby horse. Beaucoup de ces poney furent importés par l’Irlande, où le « Irish Hobby » était très admiré. La race est en danger. Taille au garrot de 120 à 130 cm.

Lire la suite...

Australian Riding Poney

L’Australian Riding Pony est comparable au PFS. Le nom poney n’est plus très correct, car il s’agit de petits chevaux avec un extérieur plus « cheval » que poney. De bonnes allures sont un autre point fort de la race. Taille au garrot de 145 à 148 cm.

Lire la suite...

Australian Saddle Poney

La taille relativement petite du Poney Australien a comme conséquence qu’ils deviennent très vite trop petits pour le jeune cavalier. C’est pour cela que le Saddle Pony fut créé avec un studbook séparé. La taille du poney est de 146 à 148 cm. Toujours très joli et arabisé, il est le poney par excellence des jeunes cavaliers sportifs.

Lire la suite...

Australian Stock Horse

Les premiers chevaux ont été importés en Australie il y a environ 200 ans. Surtout les races Pur-sang anglais et Espagnol. Les importations suivantes étaient des Arabes et Welsh ponies. Le voyage difficile de 9 à 12 mois a fait une sélection rigoureuse de la santé et de la force . La région d’élevage, la Nouvelle Galles du Sud, a donné le nom waler aux chevaux. C’est à partir de lui que s’est développé l’actuel Australian Stock Horse. Typé Anglo-Arabe, tendant vers le Pur-sang, influencé par le sang percheron, de poney et le Quarter horse, la race a une popularité ...

Lire la suite...

Asturcon

Une race très ancienne du nord de l’Espagne, avec une robe bai sombre ou noire. Allure particulière : l’amble ! Pour certains il descend du poney celte ; pour d’autres ce serait un croisement Garrano-Sorraia. L’amble le rattacherait peut-être à une petite lignée d’ambleurs chez les poneys turcs, chinois, de Mongolie et de Sibérie. Pour beaucoup c’est le poney typique des Celtes qui était déjà très apprécié par les Romains (imperium roamanum) qui l’ont appelé Tieldones. La race est en danger, les poneys existent encore en petits troupeaux mais pour combien de temps ?

Lire la suite...

Auxois

Apparenté au trait Ardennais, le trait Auxois résulte du croisement d’une jumenterie locale de chevaux bourguignons et d’étalons trait Ardennais et trait du Nord, avec également quelques infusions de trait Percheron et de trait Boulonnais au XIXe siècle. Malgré des effectifs qui sont restés très réduits mais en croissance constante, le cheval trait Auxois a toujours été apprécié pour la culture grâce à sa puissance, et c’est en fait un très bon cheval de traction. Il est utilisé pour le débardage en forêt, le travail dans les vignes, le tourisme attelé, notamment le roulottage dans le Morvan et la production ...

Lire la suite...

Avelignese

Il est originaire d’Italie (Avelengo, dans le Val Venosta). Ses origines sont confuses, mais incontestablement fort anciennes, les traces les plus lointaines remontant au Moyen Âge. Il descendrait en effet d’un étalon que Louis IV de Bavière fit venir du royaume des Bourguignons pour le donner à son fils, le margrave Louis de Brandebourg, à l’occasion de son mariage avec Marguerite Maultasch, princesse du Tyrol. Cet étalon aurait donné naissance à un type de cheval robuste, de stature plutôt réduite, de conformation proche de celle de l’Avelignais actuel. D’autres le font descendre des chevaux abandonnés dans les vallées du Tyrol ...

Lire la suite...

Azteka

C’est la race nationale du Mexique. Depuis toujours le sang ibérique, voir espagnol fut le premier choix des Mexicains. En 1972, on a commencé avec l’élevage d’un cheval en croisant le sang Andalou avec le Quarter horse et le Criollo. Don Antonio Ariza travaillait avec d’autres pour réussir le rêve mexicain d’une race nationale. Ce rêve est devenu officiel le 4 Novembre 1982 avec l’ouverture du studbook de la race Azteca. Pour arriver à son but, Don Antoino fit importer des étalons Andalous pour saillir des juments Quarter horse et/ou altérnativement avec des juments Criollo. Maintenant, le standard accepte un ...

Lire la suite...

Appaloosa Nez Percé (Nez Percé Horse)

La tradition de la tribu des « Nez-Percé » d’élever des chevaux est connue depuis des siècles. Depuis 1995, la nation amérindienne des Nez Percés a créé « un programme appelé »Young Horseman Project” pour revaloriser la tradition mais aussi pour donner un avenir à la jeunesse de la tribu. La création d’une nouvelle race est prévue et 4 étalons Akhal-Teke, importés de la Turkménie donnent la base pour le futur Nez Percé Horse. Croisé avec des juments Appaloosas, le programme prévoit d’améliorer l’endurance des Appaloosas. Un nouveau registre s’occupe depuis 1998 de la conformité des chevaux Nez-Percé. Le croisement ...

Lire la suite...