Accueil » Portfolio Item » Cerbat Mustang

Cerbat Mustang

Il vit dans les Cerbat Mountains en Arizona (USA) en très petit nombre. Ses origines sont génétiquement prouvées : du Pur-sang espagnol qu’on a tracé jusqu’au 17° siècle. Depuis 1860, le troupeau est resté sans influence de sang extérieur. La tribu d’indiens qui partage leur territoire témoigne elle aussi que les chevaux sont là depuis toujours.

En 1971, les ranchers de la région ont commencé à diminuer le nombre parce qu’il leur fallait le terrain pour le bétail. C’est un ancien cowboy et amateur de Mustangs, qui a demandé la permission à un rancher, de ramasser et de capturer le troupeau avant qu’il soit totalement détruit. Après le marquage, un petit nombre s’est échappé et après beaucoup d’odyssées, c’est dans les années 1990 qu’un petit troupeau se fait capturer dans un « piège d’eau ». Pour vérifier les origines avec un test sanguin, il était possible de fixer les origines sur 3 maximum 5 chevaux différents. Malgré la consanguinité énorme, il est prouvé que le Cerbat Mustang est le descendant direct des premiers chevaux espagnols qui sont arrivés sur le nouveau continent. Au grand étonnement des spécialistes, la forte consanguinité n’avait produit aucun désavantage, ni au niveau de la santé, ni au niveau de l’ossature et non plus au niveau du comportement.

Le Cerbat Mustang est particulièrement attachant et sa fréquence cardiaque (30 à 35 bpm) fait de lui un cheval très endurant. Heureusement et cela malgré le petit nombre, la survie de cette race n’est plus en danger. L’avenir pour le troupeau et son élevage est prometteur pour cette race qui, il y a une trentaine d’années, était en voie de disparition.