Accueil » Soins et santé » Elevage » La naissance du poulain et ses premiers mois » Première têtée -> le colostrum

Première têtée -> le colostrum

Les graines de lin cuites et la levure de bière ajoutées à la ration renforcent la résistance de l’embryon. La jument devra toujours disposer d’une pierre à sel et d’eau à volonté. Pendant le dernier trimestre de gestation, votre jument mangera moins de fourrage. Cela s’explique par la croissance du poulain dans le ventre de sa mère. Il sera alors nécessaire d’enrichir sa nourriture en carotène. Ce dernier aura une incidence sur la qualité du premier lait. Le poulain naît avec aucun anticorps (globulines) dans le sang car le placenta est imperméable aux immunoglobulines.

Le colostrum est le premier lait de votre jument. Il contient la totalité des substances qui permettent de lancer le système immunitaire du poulain. Sans lui, le poulain ne peut survivre : il est immuno-déficient, c’est-à-dire qu’il n’a aucune défense immunitaire. Lors de la première tétée, le poulain doit boire le plus rapidement possible après sa naissance. Le colostrum doit être jaune, épais, collant. On appelle ça le principe du transfert immunitaire de mère à enfant.

Le système immunitaire d’un poulain nouveau-né n’est pas prêt à accepter la vaccination avant quatre à six mois. La seule protection du foal reste donc le colostrum de sa mère. Pour que sa protection soit complète, il s’agit donc de renforcer la vaccination de la jument avant qu’elle ne pouline, soit entre la deuxième et la sixième semaine avant le poulinage. Il y aura ainsi un passage maximum d’anticorps vers le poulain à travers le colostrum maternel, assurant ainsi une protection renforcée du foal. En procédant de cette manière, on évitera de vacciner le poulain avant le sixième mois afin de ne pas provoquer d’interférence avec la protection assurée par la mère.

Si pour une raison ou une autre, ce transfert ne peut pas avoir lieu, la voie est malheureusement ouverte à toutes sortes de maladies pour le poulain! Il faut savoir que, d’une part, cette concentration très importante de substances protectrices n’est active que durant 24 à 48 heures. D’autre part, le tube digestif du poulain est conçu pour laisser passer ces précieuses substances durant 8 à 12 heures seulement. Passé ce délai, les précieux anticorps n’auront plus la possibilité de passer dans son sang! Si le poulain a de la difficulté à téter, vous devez traire le colostrum de la jument en le recueillant dans un récipient propre et le donner au poulain au biberon. Il faut aussi, malgré votre douleur et votre révulsion, traire immédiatement la jument décédée pour en extraire la précieuse substance qui vous permettra de sauver la petite créature pour laquelle elle vient de donner sa vie.

Sachez toutefois que du colostrum peut être acheté dans certaines banques spécialisées.

L’allaitement apporte de 2,5 à 5 litres de lait par jour la première semaine, de 12 à 15 litres environ par la suite.

Le poulain est immunisé pendant les 2 premiers mois par le colostrum, absorbé dans les 48 heures après sa naissance, qui est très riche en anticorps. Pendant les mois suivants, il reçoit des anticorps par le lait maternel mais en moins grande quantité.

Durant les premières semaines, il tête le lait tous les quarts d’heure. Au bout d’un mois, il commence à manger l’herbe du pré qui sera associée à des protéines, du calcium et du phosphore.

 


Un grand merci pour ces magnifiques photos à Kirolove , Quinine , Clo et Tré

du forum ami Equi-traits ,
sans oublier Guernazelle qui nous a mis en relation

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *