Jument mulassière poitevine isabelle, une des robes les plus recherchées, RDV de l’agriculture, Rhône, 2008

Présentation de la race

Article du dossier Trait Mulassier Poitevin

Critères de la race mulassière

Il est né en Vendée du croisement de juments autochtones et de chevaux flamands importés au XVIe siècle. Son type a peu évolué. Les juments furent beaucoup utilisées pour produire des mules, grandes et costaudes, avec des baudets du poitou.

C’est un cheval à croissance tardive (mature vers 6/7 ans), fortement charpenté, très fournis en crins. Il est plutôt placide, adapté aux travaux de force car manquant de vitesse.

Mesurant de 1m65 à 1m70, il peut être de toute couleur unie bien que l’isabelle et le noir soient les plus recherchés.

Stud-book

Le stud-book des traits poitevins, appelé « mulassier » est créé en 1884, avec une section chevaline et une asine. Il va permettre de fixer les critères de la race et encourage les éleveurs par des primes à la reproduction.

Il sera fermé en 1922, après l’inscription de 424 étalons. C’est le début d’une sélection en race pure, malheureusement plus basée sur la couleur de la robe que sur les aptitudes au travail.

Il faudra attendre le 19ème siècle pour inverser la tendance.

Zones actuelles d’élevage

Les principaux élevages sont dans les deux sèvres et en Vendée. Quelques individus se trouvent en Charente ou dans la Vienne.

Ouvrage sur le trait mulassier poitevin

Pour les passionnés de ce merveilleux équidé, ne manquer pas ce magnifique ouvrage de Éric Rousseaux, un spécialiste de la faune et de la flore du Marais poitevin et un éleveur amateur de chevaux de trait poitevin.

Parcourir le dossierDéclin dramatique des effectifs et conséquences >>
Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *