Reining

Article du dossier Disciplines Dry Work

Le reining est la forme la plus élaborée de l’équitation western de compétition.

Le parcours s’effectue au galop et comprend les figures clés de l’équitation western comme le « sliding stop » (arrêt glissé), le « spin » (tours à 360° sur place) ou le « rollback » (demi-tour à 180° sur les hanches) qui sont les figures les plus spectaculaires, les grands cercles à grande vitesse ou les petits cercles à petite vitesse avec changements de pied.

Le cheval est noté sur la précision, la facilité, le calme et la vitesse avec lesquels il exécute le parcours choisi par le juge parmi les parcours homologués par le règlement de l’AQHA.

Faire du reining ne veut pas simplement dire guider un cheval, mais également contrôler ses moindres mouvements. Le meilleur cheval de reining est celui qui se laisse guider sans résistance apparente en restant parfaitement aux ordres. Toute initiative de sa part, tout écart par rapport au tracé, toute hésitation sont considérés comme un manque de maîtrise du cavalier et sanctionnés comme tels.

La douceur, la finesse, la rapidité et l’autorité lors de l’exécution des différentes figures sont récompensées. Le plus important est de donner l’impression d’enchaîner sans aides visibles tous les mouvements dans le calme et la décontraction.

Le « sliding stop » (arrêt glissé) est certainement la figure la plus amusante en reining. En effet, rien de plus spectaculaire que de voir un cheval traverser la carrière au grand galop et s’arrêter dans un nuage de poussière en glissant sur plusieurs mètres. Pour cette figure le cheval doit porter des fers spéciaux aux postérieurs et des protections aux paturons pour le protéger des brûlures dues aux frottements. Pour s’arrêter le cheval doit amener ses postérieurs sous sa masse et laisser ses antérieurs « pédaler » sans les planter dans le sol ce qui pourrait le blesser.

Le « spin » est une figure de haut niveau où le cheval fait un ou plusieurs tours sur lui-même en pivotant sur son postérieur interne tout en croisant ses antérieurs. La maîtrise du demi-tour autour des hanches et du croisement des antérieurs est nécessaire avant de s’essayer au spin. Pour mettre le cheval au spin lors de l’apprentissage il faut commencer par des cercles de plus en plus petits et récompenser dès qu’il effectue un quart ou un demi-tour.

Un circuit de compétition a été mis en place en France, en Europe, et au niveau international.

 

Parcourir le dossier<< TrailSuperhorse >>
Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *