Accueil » Equitation et travail » Bases et loisir

Bases et loisir

Assurer son cheval, une bonne idée ?

assurance-cheval

Quelle que soit la discipline pratiquée, entretenir un cheval représente un budget conséquent. Quand tout va bien. Mais que se passe t-il quand “ca va mal” ? Maladie, accident, soins vétérinaires, transport d’urgence, tous ces imprévus peuvent plomber lourdement un budget. Mon fidèle compagnon par exemple, souffrant de lymphangite chronique, me rappelle régulièrement que les soins en cas de crise, “ca coûte une blinde”.  Face à cela, les compagnie d’assurance ont flairé le filon, et depuis quelques années, les assurances pour cheval mais aussi pour tous les animaux domestiques se sont développées et offrent des couvertures allant de la simple ...

Lire la suite...

Randonnée avec le cheval et étiquette ….

Le temps est magnifique et les possibilités de profiter pour monter en pleine nature nous invitent à le faire.C’est peut-être le moment de se rappeler les bonnes manières pour le cavalier, les « à faire » et les « à éviter ». A notre époque nous parlons plus simplement des chasseurs et des cavaliers dans la nature, mais aussi des vtt-bikers, dépendant des endroits des alpinistes, sans oublier les randonneurs à pied.Bref il y a du monde. Malheureusement les espaces « libres » deviennent de plus en plus limités et les différents usagers ne montrent pas toujours le même respect pour la nature et son utilisation. ...

Lire la suite...

La formation ATE (Accompagnateur de Tourisme Equestre)

L’accompagnateur de tourisme équestre, ou ATE, est la personne qui encadre des groupes de randonnée à cheval.Outre l’organisation et l’encadrement des randonnées, il doit également savoir : -accueillir le public, -adapter le niveau de la randonnée à celui des cavaliers, -animer la randonnée, en faisant partager ses connaissances de la région par exemple, -entretenir et travailler les chevaux, -s’occuper de la gestion du centre Le diplôme d’ATE est un titre professionnel de niveau IV, ce qui correspond à un baccalauréat.Il est délivré par la Fédération Française d’Equitation.Il ne permet pas d’enseigner l’équitation. C’est plutôt un emploi saisonnier, car il y ...

Lire la suite...

Le label loisirs et ses épreuves

Le nombre de cavaliers qui pratiquent l’équitation de loisir est en constante augmentation ces dernières années. On entend par équitation de loisir, une équitation (sportive ou non) pratiquée pendant son temps libre, avec la recherche du divertissement, du plaisir, du contact avec la nature par les cavaliers. Les Haras Nationaux et le Comité National du Tourisme équestre ont mis en place depuis 1993 des épreuves de qualification loisir, pour mettre en valeur le caractère des chevaux et leur adaptation à la pratique équestre de la majorité des chevaux. – aux éleveurs pour valoriser leurs produits, – aux professionnels pour faire ...

Lire la suite...

Horseathlon

Né en 2003 par l’association suisse d’équitation et loisirs (ASEL), le Horseathlon est une compétition mixte qui se déroule sous la selle et au sol, et qui permet de mettre en valeur toutes les qualités d’un bon cheval, montrer et tester le calme, la confiance et la franchise du cheval mais aussi l’harmonie entre le cavalier et sa monture. Il existe 4 catégories : – cat. A (12-17 ans) – cat. B (débutants) – cat. C (amateurs) – cat. E (tous les exercices s’effectuent à pied, sauf la balade) Tout le monde peut y prendre part, pour autant que l’équidé ...

Lire la suite...

Explication du Mantracker

Le jeu se joue avec deux ou quatre cavaliers (photo1) et deux proies (photo 2). Le maître de jeu donne ses directives aux chasseurs et aux proies. Les proies partent au signal, les chasseurs eux partent 15 minutes après. Le juge peut se promener en VTT et s’assurer que les règles sont bien respectées. On dispose d’un terrain boisé de 2 a 3 kms carrés (photo 3) sillonné de nombreux sentiers.(photo4) D’un côté il y a les cavaliers chasseurs(photo 5) dont le but premier est d’attraper les proies(photo 6) qui elles, sont à pied et dont le but est d’amasser ...

Lire la suite...

Conclusion

Article du dossier L'Attelage de loisirNotons également que le cheval, de par sa morphologie, est beaucoup plus apte à tirer qu’à porter. L’attelage, discipline de traction par excellence, demandera donc à votre cheval moins d’efforts que d’être monté, et il y a des chances pour qu’il apprécie autant que vous les heures de travail à la voiture. Enfin, notons que cette renaissance de l’attelage permet à la plupart des races de chevaux de trait d’être élevées dans un autre but que celui, peu réjouissant, de terminer dans une assiette… Faites-vous donc plaisir et initiez votre cheval à l’attelage ! Vous ...

Lire la suite...

Comment atteler ?

Article du dossier L'Attelage de loisirComme pour toute discipline, il y a évidemment certaines règles à respecter si l’on veut que tout se passe pour le mieux. Certaines sont évidentes, d’autres, probablement plus archaïques, ne sont presque plus appliquées. Par exemple, la tradition veut que le meneur ait la tête couverte (béret, casquette, chapeau…) et qu’il porte un tablier. Dans la réalité, bien peu de meneurs se soucient réellement de détails aussi peu importants. Personnellement, j’ai même essayé de mener avec une casquette, tout ce que ça m’aura valu c’est un demi-tour au bout de 100 mètres de galop car ...

Lire la suite...

Les harnais et leur entretien

Article du dossier L'Attelage de loisirIl est important, de même qu’on veillerait à choisir une selle de bonne qualité pour son cheval, de bien choisir son harnais d’attelage. En effet, des harnais de piètre qualité pourraient occasionner des blessures sévères au cheval et le dégoûter de l’attelage définitivement. Il existe deux sortes de harnais : – les harnais à bricole – les harnais à collier (plus rares)   Composition du harnais. Le harnais se compose de quatre parties, appelées appareils : – l’appareil de direction (têtière + guides) – l’appareil de traction (collier ou bricole + traits) – l’appareil de ...

Lire la suite...

Les chevaux d’attelage

Article du dossier L'Attelage de loisirA priori, aucune race ne doit être écartée, cependant, certaines sont beaucoup plus maniables et performantes que d’autres et ont amplement fait leurs preuves comme le Haflinger, le Fjord, le Mérens, le Camargue, le Franches-Montagnes, le Cob et le Frison pour ne citer que les plus connus. Les chevaux plus lourds, évidemment moins rapides et moins maniables, sont néanmoins réputés pour être plus calmes et plus puissants. Les plus représentés dans la discipline sont l’Ardennais, le Breton, le Comtois, le Boulonnais et le Percheron. Ils feront d’excellents chevaux d’attelage pour des meneurs moins avides de ...

Lire la suite...