Accueil » Equitation et travail » Bases et loisir (page 4)

Bases et loisir

Exercices à Cheval

Souvent les cavaliers manquent d’idées lorsqu’ils travaillent de jeunes chevaux ou qu’ils se mettent à travailler en carrière. Pourtant, avec un peu d’imagination et un peu de matériel, il est possible de travailler tout en se divertissant. Voici quelques exercices simples qui permettent de travailler à cheval sans trop y faire attention. Attention cependant à ne pas se laisser emporter par le jeu : le but est d’apprendre au cheval, dans le calme, pas de réussir en parcours en un temps record au détriment du cheval ! Prenez donc le temps de lui expliquer les exercices, commencez au pas, et ...

Lire la suite...

A

ACCULER le cheval recule, soit il a peur, ou il tire au renard, au risque de se blesser. ACTION le mouvement des membres AGE l’âge des chevaux (conventionnel) part du 1er janvier de l’année de naissance. AIDES il y a deux types : Aides naturelles : sont les moyens du cavalier pour communiquer avec son cheval, l’assiette, le poids, les jambes et les rênes. Aussi la voix (l’utilisation est interdite en discipline dressage). Aides artificielles : les enrênnements, la cravache, la chambrière et les éperons. AJUSTURE C’est une incurvation donnée au fer dans sa face supérieure pour empêcher la sole ...

Lire la suite...

C

C.C.E. Concours Complet d’Equitation : épreuve mixte comprenant une reprise de dressage, un cross et un concours de saut d’obstacles. C.S.O. Concours de Saut d’Obstacles : épreuve consistant à demander le franchissement d’obstacles rassemblés dans une carrière, suivant un ordre défini, jugée suivant différents barêmes prenant ou non en compte la durée du parcours. CABRADE Défense du cheval se soumettant aux demandes du cavalier en se cabrant. CABRER (se) C’est l’attitude du cheval se dressant sur ses postérieurs, qui peut signifier une défense envers le cavalier. CABRIOLE Saut d’École où le cheval enlève son avant-main puis détache une ruade en ...

Lire la suite...

D

DEBOURRER Premier stade de l’éducation du cheval comportant l’éducation en main (qui peut commencer dès le plus jeune âge), l’initiation à la longe, avec la découverte du matériel puis le début de l’éducation montée. DECOUSU Une expression qui désigne soit d’un cheval dont la morphologie n’est pas harmonieuse, soit d’un trot irrégulier. DEFENSES Actions du cheval contre le cavalier à cause de douleurs, d’une mauvaise éducation ou de demandes incompréhensibles. Elles peuvent prendre des formes très différentes : ruade, morsure, écart, cabrer, saut de mouton, appui contre le mur, emballement, dérobade, demi-tour, acculement, reculer, etc… Peu importe la forme de ...

Lire la suite...

E

E.D.A. Abréviation d’Ecole des Aides. Concerne le perfectionnement du cavalier plus que du cheval. EBROUEMENT Ronflement ou éternuement volontaire d’un cheval. ECART Réaction du cheval pour s’éloigner vivement d’un objet inquiétant ou défense destinée à déstabiliser le cavalier pour le faire tomber. ECUME Sueur du cheval « moussant » sous l’action d’un frottement comme les rênes contre l’encolure ou les cuisses l’une contre l’autre. Elle devient abrasive en séchant et doit donc impérativement être ôtée lors du pansage pour éviter les blessures ultérieures. ECUYER Terme désignant anciennement le jeune noble qui portait l’écu du chevalier, il est actuellement le plus ...

Lire la suite...

F

FANON Poils placés à l’arrière des boulets. FARINE Les farines de seigle, d’orge, d’avoine et de froment servent à préparer des buvées : dissoutes dans de l’eau, elles possèdent de merveilleuses vertus rafraîchissantes. FAUTE Le trotteur commet une faute lorsqu’il se met au galop, on parle également d’incartade. Un sauteur commet une faute lorsqu’il accuse au passage un obstacle, soit en l’accrochant, soit en réalisant une mauvaise réception. FAVORI Concurrent d’une course à qui les parieurs accordent une très bonne chance. FERRER > voir sur notre site travail du maréchal-ferrant FEVE Extrêmement nourrissantes, elles ont le pouvoir de rendre le ...

Lire la suite...

G

GALE C’est le plus dangereux des parasites externes. C’est une maladie contagieuse. La gale est causée par la présence de petits acariens qui vivent dans la peau : les sarcoptes (sarcoptes scabiei varietas equi) ou les psoroptes (psoroptes communis). GALOP La plus rapide des allures naturelles du cheval. Une vitesse d’environ 400 à 450 mètres/minute, soit 20 à 30 kilomètres/heure. GALOPER SUR LE BON PIED A droite, le bipède latéral droit (antérieur et postérieur droits) prend de l’avance sur le gauche ; et inversement. GALOP A FAUX Allure ou exercice dans lequel le cheval galope sur le pied droit alors ...

Lire la suite...

H

HACKAMORE > voir le site mors et leurs effets Embouchure n’ayant aucune action sur la bouche du cheval, mais sur le chanfrein. HAFLINGER > voir Les Races HAIE Obstacle en forme de haie faite de brande très serrée (la brande est un mélange de brindilles poussant sous les pins dans les forêts de conifères : bruyère, ajonc, genêt). HAIES (course de) épreuve d’obstacle dont le parcours est jalonné de haies. HARAS Domaine où on élève les chevaux. Certains sont nationaux (chargés de faciliter l’amélioration des différentes races de chevaux en France, on n’y abrite que des étalons), d’autres sont privés. ...

Lire la suite...

I

IDENTIFICATION description et document d’identification, marquage au fer, marquage au froid, tatouage, puce électronique et son lecteur. IMPULSION L’impulsion est le mouvement en avant soumis à la discipline exacte des aides et exploité en vue du but à atteindre. Un désir constant et impérieux de se porter en avant avec toute son énergie. La vitesse n’est pas un critère d’impulsion. INCURVATION l’attitude d’un cheval « droit » sur les courbes. Son corps doit donc épouser la courbure suivie. C’est une des attitudes de base pour développer la souplesse et l’adresse du cheval. INDEPENDANCE DES AIDES Qualité du cavalier lui permettant ...

Lire la suite...