Accueil » Le cheval » Morphologie

Morphologie

les Allures Normales

cruzado_espagnol_et_cruzado_portugues1.jpg

Tout cheval possède 4 allures et le reculer : Le pas est une allure marchée à 4 temps : posé du postérieur droit, posé de l’antérieur droit, posé du postérieur gauche, posé de l’antérieur gauche. A cette allure, un cheval va à environ 7 km/h. Si la trace du postérieur se situe sur celle de l’antérieur, on dit que le cheval se juge, si les empreintes des postérieurs sont en arrière de celles des antérieurs, on dit qu’il se déjuge, et si elles sont en avant des antérieurs, on dit qu’il se méjuge. Un cheval au travail doit se juger, ...

Lire la suite...

les Allures rares , artificielles ou défectueuses

Le Tölt du cheval Islandais

Allures rares Ce sont les allures que seuls certains chevaux possèdent. En fait, il s’agit d’allures « latérales » (ou allures amblées), contrairement au trot, qui est une allure « diagonale ». Autrefois, la plupart des chevaux possédaient 4 ou 5 allures. C’était le cas des ambleurs à 4 temps pour les dames (les « haquenés »). Suite à une sélection massive des chevaux selon certains critères (pour la guerre par exemple), le capital génétique a diminué et les chevaux ont perdu leurs allures supplémentaires. Plusieurs races possèdent encore ces allures latérales : les paso fino, le mangalarga, le trotteur ...

Lire la suite...

Alezan crins lavés… ou pas ?

alezan1-17d7c.jpg

Pour beaucoup, un cheval qui a les crins « blancs » et un corps « marron » est un alezan crins lavés. Si c’est souvent le cas, ce n’est pourtant pas le seul possible, et dans le cas où on cherche à déterminer la robe d’un poulain, il est important de déterminer la robe des parents de manière exacte. En fait il y a de nombreuses possibilités pour obtenir un pseudo « alezan crins lavés » avec plusieurs gènes en jeu. On va voir tout ça en trois temps : – le vrai alezan crins lavés – les robes dues à un gène qui ressemblent à ...

Lire la suite...

Qu’est-ce qu’un bai brun ?

Kevin Tornado, trotteur tchèque, photo de Hanka Čertík (2005), sous licence FDL et CC

De plus en plus de gènes sont découverts pour déterminer les robes des chevaux, et en conséquence, tout se complique de plus en plus. Le cas le plus frappant est celui de la robe baie brune, au point qu’il devient quasi impossible de prédire les descendants de cette robe. Tout d’abord, petit rappel, il n’existe que deux pigments chez le cheval : – la Phaéomélanine, pigment marron que tous les chevaux possèdent – l’Eumélanine, pigment noir que seuls certains chevaux possèdent Il existe officiellement trois robes de base : alezan, bai et noir. Les alezans sont des chevaux qui ne ...

Lire la suite...

Les classements des robes

photo6

Il existe en France deux classements, car en 1999 les Haras Nationaux décidèrent de remplacer l’ancien classement (encore appris dans les clubs) par un plus proche de la réalité génétique des robes. L’ancien classement La génétique n’était pas encore assez avancée pour déterminer les robes et leurs liens, aussi on se basait uniquement sur des caractères visibles et simples. Des générations de cavaliers ont donc appris le fameux: BANC-BIS-GAL-R.P. 1. Les robes unies C’est le premier groupe : B : Blanc -> peau rose et poils blancs (qui regroupe les crèmes, certains champagnes et les pies dont les marques ne ...

Lire la suite...

Marques en tête et balzanes

pic5-9e888

En plus des différentes marques, le cheval peut présenter des zones dépigmentées sur la tête et les membres (balzanes). A) Marques en tête On distingue deux formes différentes : les listes qui s’étendent vers le nez et les « poils en tête » qui auront des noms différents en fonction de leur taille et de leur forme (épis, pelote, losange, mais aussi croissant, coeur…). Quelques poils en tete (peu de blanc) Pelote (zone arrondie)   Losange (zone non arrondie)   Ladres : ce sont des zones blanches sur le nez du cheval.     Liste : elle peut être fine ...

Lire la suite...

Les nuances et marques sur les robes

pic1-5ea51

En plus des robes, on peut noter certaines particularités qui affectent toute la robe ou juste une partie. A) Sur toute la robe 1. Rouannage Le rouannage s’exprime sur toutes les robes et est du à un gène dominant. La robe du cheval est parsemée de poils blancs mais la quantité de blanc ne varie pas au cours du temps (même si elle peut varier d’une saison à l’autre). Alezan, bai et noir rouanné   2. Louvet (ou « sooty ») Il s’agit en quelque sorte du contraire du rouannage, la robe étant clairsemée de poils noirs. Cette robe est ...

Lire la suite...

Les robes tachetées

pic11-5be84

On en distingue deux grandes catégories : * les paints (ou pie) si les tâches blanches sont réparties sur tout le corps et sont facilement différentiables du reste * les appalosas, si les tâches sont irrégulières. A) Les pies On en distingue 5 sortes : tobiano, overo, tovero, sabino, balzan. 1. Les tobianos (gène To, dominant) Les tobianos possèdent du blanc sur la ligne dorsale. Les tâches sont principalement verticales, avec les bords nets. Ils possèdent rarement des tâches blanches sur la tête et les crins sont souvent bicolores. Ils possèdent aussi 4 balzanes. Toutes les robes peuvent être tobianos ...

Lire la suite...

Les robes diluées

pic15-4f189

Il s’agit d’un ensemble de robes qui sont obtenues en diluant l’un ou l’autre des pigments. Chacune de ces dilutions est due à un gène spécifique. A) Le gène crème (noté Cr) Il n’agit que sur le marron et plus sur les crins que sur la robe. Il a pour action d’éclaircir la robe. Ce gène n’est pas dominant mais pas récessif non plus : il s’exprime toujours, mais plus fort s’il existe en double. Ainsi, un cheval alezan avec un gène crème devient palomino. Un cheval bai devient isabelle (« buckskin » en anglais, le cheval n’a pas de ...

Lire la suite...