Accueil » Races » Pur Sang Arabe

Pur Sang Arabe

Bien sûr, cette légende selon laquelle les Arabes pur-sang auraient eu pour ancêtres les cinq juments préférées du Prophète ne repose sur aucun élément historique.

le PSA dans le Monde

Il n’existe probablement aucune race de chevaux avec une telle influence sur l’élevage et la création des différentes races que le Pur Sang Arabe. Depuis toujours, il est élevé et utilisé pour améliorer ou même créer des races dans le monde entier. Il a toujours été sportif, beau et endurant. Bien que certains opposants lui reprochent d’être un cheval de show, son importance dans les races Shagya ou Anglo-Arabe n’est plus à prouver. Il se trouve même dans les pédigrées des chevaux de trait, où il renouvelle la finesse mais aussi bien dans les origines d’un Hannovrien (pour ne citer ...

Lire la suite...

Golden Cross

Une histoire d’amour et une idée révolutionnaire dans les années 1970 sont à la base de ce fameux programme d’élevage, qui a fait bouger le monde des éleveurs de Pur Sang Arabe. A une époque où le stud book de l’Espagne n’était pas encore accepté par la WAHO, deux amis sont allé faire l’acquisition de chevaux, ils sont revenus avec une « armada » de juments espagnoles. Parmi les juments espagnoles était une vraie « diva », son nom: « ESTOPA » . Une saillie avec « Gazal », PSAr égyptien, ne fut malheureusement pas fructueuse (elle perdit le poulain). ...

Lire la suite...

Crabbet Park Stud -Crabbet Arabians-

Crabbet Arabians ……… une histoire sans Happy End L’histoire de Crabbet Park Stud en Angleterre commence en 1878, quand W.S. Blunt et sa femme Lady Anne Blunt font venir les premiers chevaux pur sang arabe (achetés directement chez les bédouins) sur leur propriété du Sussex. Les Blunts ont vécu très longtemps en Orient occidental, toujours en échangeant des périodes de 6 mois soit en Angleterre soit à l’étranger. Pendant un séjour à Aleppo (aujourd’hui Irak), le plan d’importer un certain nombre des meilleurs chevaux en Angleterre fut commencé. Lady Anne disait : « ce serait une chose très intéressante à ...

Lire la suite...

le Pur Sang Arabe Polonais

La tradition polonaise d’élever des chevaux de sang pur arabe remonte au 16° siècle. C’est le roi Zygmunt August (1548 – 1572) qui a fondé le premier haras européen à Knyszyn (Pologne). L’enthousiasme des Polonais pour l’élevage des chevaux est aussi grand que leur croyance religieuse. Le prêtre « Père Skarga » reprochait déjà à la fin du 16° à ses fidèles croyants : Vous aimez mieux les fils de vos juments, que le fils de Dieu ! Le premier but de l’élevage des chevaux arabes fut l’utilisation pour la cavalerie militaire. Elle avait besoin de chevaux agiles, légers mais ...

Lire la suite...

le Pur Sang Egyptien (Straight Egyptian)

*Sons of the desert * Daughters of the wind * Legends of the past*   La ressemblance avec les “Straight Egyptiens” d’aujourd’hui ne s’est pas par hasard. L’histoire du Pur Sang Egyptien commence quand même il y a 1800 ans. C’est pour conserver et pour promouvoir que des éleveurs de chevaux Pur Sang Egyptiens se sont organisés dans la Pyramid Society. Voici la définition officielle du cheval « Straight Egyptian » – Etre un descendant des chevaux élevés par Abbas Pasha ou Ali Pasha Sherif ; – Etre un descendant des chevaux utilisés pour les fondations ou le développement de ...

Lire la suite...

les Lignées d’élevage du PSA

Dans les autres articles, j’ai déjà essayé d’expliquer quelques mots qui sont très importants dans l’élevage du cheval Pur Sang Arabe. Le mot Al Kham-Sa (tous les 5) qui est utilisé pour les 5 lignées qui sont à l’origine de tous les pur sang arabes. D’après le savant docteur Perron qui a traduit le « Naseri » en 1852, ces noms sont devenu des termes déterminatifs, ou qualificatifs d’une famille de race pure, en conséquence le synonyme de PUR SANG. (les photos montrent des exemples de chaque famille)   Les autres lignées comme par exemple MUNAGHI ou JELLABI ou KRUSH ...

Lire la suite...

Asil Club et Al Khamsa

Deux institutions avec un même but : élever le cheval « pur », en arabe « al-hail al-’arabia al-asila » = ASIL. Ce qu’est le « ASIL CLUB » pour l’élevage des chevaux PSA en Europe, est le « AL KHAMSA » en Amérique du Nord. Tous les deux essayent de rassembler les éleveurs du « vrai » cheval arabe venant du désert. [rouge]Avant d’aller plus loin dans les explications, voici leurs définitions du cheval ASIL, donc du Pur Sang Arabe :[/rouge] – Leurs parents doivent être enregistrés dans la liste de « l’Asil Club » (ou l’Al Khamsa) – ...

Lire la suite...

la Pyramid Society

Garder et améliorer la pureté des chevaux Pur Sang Arabe d’origine égyptienne, tel est le but de la « Pyramid Society ». Dans les pays anglophones on les appelle « Straight Egyptians », et l’histoire d’élevage se laisse remonter jusqu’à environ 1800 ans. Il n’est pas dans le but de la Pyramid Society de déclarer que les straight egyptians sont les meilleurs PSAr, mais l’élevage se trace jusqu’aux chevaux du désert et la beauté, la vitalité, la fierté et la noblesse des chevaux égyptiens est incontestable. Déjà les pharaons, Roi Salomon et Mahommed ont connu et apprécié les qualités de ...

Lire la suite...

la WAHO (World Arabian Horse Organisation)

Définition du cheval pur sang arabe de 1999: Un cheval d’origine pur sang arabe est un cheval qui est enregistré « pur sang » dans un Stud Book Arabian ou Registre agréé et répertorié comme être acceptable par la WAHO. Après la création de la WAHO, il est clairement visible que la nécessité de « garder dans le monde entier, la pureté du sang du cheval arabe », comme cela est prévu dans la constitution de l’organisation, est primordiale. C’est pour cela que la WAHO a établi des questions et demandes concernant l’enregistrement des chevaux Pur Sang Arabe. Les pays ...

Lire la suite...

Définition du Pur Sang Arabe

Pour tous les chevaux arabes, peu importe leur pays d’élevage, enregistrés par l’organisme international des éleveurs de chevaux arabes (la WAHO), la définition à respecter est la suivante : Un cheval d’origine pur sang arabe est un cheval qui est enregistré « pur sang » dans un Stud Book Arabian ou un Registre agréé et répertorié comme être acceptable par la WAHO. Cette définition a été acceptée et votée par les pays membres en 1999. La WAHO compte aujourd’hui 62 pays membres dans le monde entier. La définition ainsi fixée a remplacé une ancienne version principalement utilisée par le registre ...

Lire la suite...