Maladies des yeux

Maladies des yeux

mercredi 26 mai 2010, par Lujayne, Micky


 Plaie oculaire

Sont considérés toutes plaies, même minimes, touchant le globe oculaire.

- Traces blanches dans l’œil.
- Œil restant fermé.
- Écoulement purulent ou irritation toujours présente au bout d’une semaine de traitement.

Les Plaies oculaires sont dus à des objets extérieurs : branche , insecte etc ...

 Conjonctivite

La conjonctivite est l’inflammation de la conjonctive indépendamment de sa cause. Le plus souvent il s’agit d’une irritation due à un excès de lumière, à une poussière, un changement de température brutale, une infection par un virus, une mycose, une bactérie, une allergie ou une autre irritation ( insectes ... )

L’œil est rouge , est irrité et il y a un écoulement d’aspect purulent .

Plusieurs maladies oculaires peuvent être confondues avec la conjonctivite. En attendant le vétérinaire , le cheval doit être mis dans un box propre non poussiéreux, et porter une moustiquaire si c’est l’époque des insectes.

 Uvéite

L’uvéite est l’inflammation de la membrane intermédiaire, située entre la sclérotique (enveloppe externe de l’œil) et la rétine(l’uvée) , vascularisée et permettant de nourrir l’œil, comprenant l’iris, le corps ciliaire (élément anatomique auquel sont reliés les ligaments retenant le cristallin), et la choroïde . L’uvéite est associée ou pas à une inflammation du nerf optique (névrite optique) ou à une inflammation de la rétine (rétinite)

 Tumeurs péri-oculaires

L’épithélioma spinocellulaire est la tumeur de l’œil ou de ses annexes la plus fréquente chez le cheval. Les radiations ultraviolettes sont le facteur le plus important dans la genèse de ce cancer. Les chevaux de trait ainsi que ceux dont les annexes oculaires ne sont pas pigmentées sont prédisposés à cette forme de tumeur. Les signes cliniques sont relativement variés et se traduisent souvent par une gêne marquée alors que la tumeur est déjà envahissante. I1 convient donc de faire un diagnostic aussi rapidement que possible. Seule une biopsie suivie d’un examen histologique permet de confirmer le diagnostic d’épithélioma spinocellulaire.

 Sarcoïdes péri-oculaires

Ils sont localisés surtout sur la tête et des membres, puis le corps. L’étiologie est en partie virale, on a donc une contagiosité possible. Ces tumeurs ne métastasent jamais, par contre le taux de récidive est élevé (autour de 50%) suite à l’exérèse, associée ou non à de la radiothérapie ou de la chimiothérapie. Ils sont donc à rechercher en visite d’achat car le traitement est peu efficace et leur taille et leur nombre augmentent avec l’âge. Leur incidence est d’autant plus importante que l’animal est jeune et qu’ils sont mal placés

 Ulcère de la cornée=

Inflammation de la cornée du cheval, membrane antérieure transparente de l’œil

 Cataracte

La cataracte est l’opacification du cristallin, qui est normalement transparent. Les causes de la cataracte sont variées :

- Cataracte congénitale.
- Cataracte traumatique, d’évolution le plus souvent rapide.
- La cataracte d’un cheval âgé, la plus fréquente. Elle est due au vieillissement du cristallin.
- Cataracte secondaire à des affections graves de l’œil (uvéites anciennes, décollement de la rétine ancien, diabète négligé). Les cataractes progressent de façon variable selon les individus.

La chirurgie constitue le seul moyen d’améliorer la vision, car les collyres ne peuvent stabiliser une cataracte.

 Fluxion périodique

La fluxion périodique est une inflammation d’un ou deux yeux. La récidive est plus ou moins régulière. Sa cause est vraisemblablement immunitaire, bien qu’elle ne soit pas complètement expliquée. Cette maladie peut être grave, car elle peut entraîner la perte de l’œil.

Souvent la paupière est fermée , accompagnée d’un écoulement .

Cette maladie fait partie des vices rédhibitoires.

 Grain de suie

La pupille du cheval, en fente horizontale, est agrémentée d’une ou de deux excroissances noires, appelées corpora nigra ou grains de suie, qui protégeraient la rétine des rayons lumineux provenant du ciel. Ces "grains de suie" peuvent modérément gêner la vision en pleine lumière lorsque la pupille est en myosis (l’iris agit comme un diaphragme qui réduit la pupille en pleine lumière (myosis) pour contrôler la lumière sur la rétine). Selon certains, ces grains de suie pourraient servir à réduire la luminosité.

 Colobomes

Les colobomes sont des défauts et, plus particulièrement, des fissures dans n’importe quelle partie de l’œil.

 Absence de rhinion

Les larmes coulent sur l’œil et s’écoulent des rhinions (qui sont situés au canthus médial (près du nez) de l’œil), jusque dans les narines. Des blocages ou l’absence de n’importe quelle partie de ce système d’écoulement résultent en un débordement de larmes de la paupière inférieure.

 Ectropion

L’ectropion est une affection caractérisée par la paupière renversée vers l’extérieur. Elle peut être congénitale ou d’origine inflammatoire.

Le traitement est chirurgical, il consiste à raccourcir la paupière.

 Larmoiement

On observe un larmoiement lorsque le cheval a l’œil qui pleure.

On distingue deux grandes causes de larmoiement :

- en cas de maladies touchant l’œil, la production de larmes peut être augmenter et l’œil va donc est larmoyant
- le canal lacrymal peut se boucher, et les larmes sortent donc par l’extérieur de l’œil

Dans le premier cas il faut trouver la cause et la soigner. Dans le deuxième cas, il faut déboucher le canal lacrymal grâce à une sonde.

On observe aussi un larmoiement bénin sur les chevaux au pré qui sont entourés de mouches. En général le larmoiement s’arrête lorsque les mouches partent (à la fin de l’été, au box...).

 Habroemose

L’habronémose est une maladie parasitaire qui se manifeste par des lésions granulomateuses. Ces dernières se situent généralement près du canthus médial de l’œil. Elle se manifeste toujours en été en raison du rôle vecteur des mouches.

Quelques mesures préventives :

- Vermifuger son cheval régulièrement contre les parasites.
- Ne pas couper la queue, la crinière et le toupet car ils sont une protection naturelle.
- Mettre un abri pour protéger le cheval du soleil, du vent, de la pluie et des insectes.
- Soigner les plaies et les blessures afin d’éviter les infections, mais également que les insectes aillent dessus.

Un chasse-mouche, une chemise et des produits insecticides sur le cheval aident aussi .

 Keratite

La kératite désigne l’ensemble des inflammations concernant la cornée.Elle peut être d’origine bactérienne, virale, allergique ou mycosique .

 Entropion

L’entropion est un excès de paupière s’enroulant vers l’intérieur de l’œil. Il est à l’origine d’une irritation et d’une inflammation de la cornée, de la conjonctive ainsi que d’un écoulement séreux pouvant se sur infecter. L’entropion peut avoir trois causes possibles : congénitale, spasmodique ou cicatriciel.

Cette maladie peut entraîner un ulcère cornéen dû aux frottements de la paupière sur la cornée.

 Carcinome à Cellules Squameuses

Le carcinome a cellules squameuses est une tumeur maligne fréquente du cheval atteignant la conjonctive , la sclère , la cornée et les paupières .Même après excision chirurgicale la récidive est fréquente avec invasion de l’orbite et des ganglions satellites. Après chaque ablation , une radiothérapie est pratiquée par implantation de fils d’iridium 192 , le cheval étant strictement isolé .






Thème Easysqueletting de Feminimix - Copyright Horse-village 2010 - Hébergé par Passion Cheval