Accueil » Races » Quarter Horse » The American Idole, ou l’All American Horse

The American Idole, ou l’All American Horse

Article du dossier le Quarter Horse

Des histoires sur les chevaux existent en masse. Chaque propriétaire se fait un plaisir de raconter une petite anecdote sur « son » cheval. Une histoire sur les qualités ou un événement des fois drôle, toujours pleins de fierté. C’est partout pareil, poney ou cheval, ils ont marqué leur proprio avec leur charme. Qui dit cheval et histoire ne peut se passer du « Far West », des cow-boys et des indiens. Hommes et femmes qui ont marqué leur époque plus que dans tous les autres pays, soutenus par l’animal qui nous est cher : le cheval, plus précisément aujourd’hui appelé le Quarter Horse. Des films ou des livres avec des héros à quatre pattes sont d’un nombre impressionnant et le succès de cette race est remarquable. Il est vrai que le Quarter Horse a un mental exceptionnel et nombreux sont les cavaliers qui finissent leur histoire avec les mots : « c’est normal, c’est un Quarter Horse ».

Dans mes recherches j’ai donc essayé de découvrir d’où vient le mystère sur les Quarter Horses, mes amis aux Etats-Unis m’ont bien aidé et c’est avec leurs précisions qu’il m’a été possible d’aller plus loin dans l’histoire et l’univers Quarter Horse, le cheval qui représente son pays en tout honneur, on dirait qu’il n’y a pas plus patriote que lui.

Commençons par le début :

L’élevage a démarré quand les colons, qui arrivèrent en masse, croisèrent des chevaux de sang anglais avec des chevaux « Chickasaw » à la fin du 17° siècle. Les chevaux Chickasaw étaient d’origine espagnole due aux importations par les conquistadores et aux indiens de la tribu du même nom. Le croisement ainsi créé donna un cheval pour des usages multiples. Très volontaire pour le travail quotidien mais aussi surprenant pendant les week-ends sportifs qui étaient la seule distraction des gens après le dur travail de la semaine. Les courses de chevaux sont devenues de plus en plus populaires et les chevaux pur sang anglais avaient du mal à battre ce petit « cheval de tous les jours » sur la distance d’un quart de mile, qui était nommé « Celebrated American Quarter Running Horse » CAQRH. Les courses sur le plat des pur sang anglais sont devenues encore plus populaires et les petits chevaux de courses CAQRH ont dû laisser une part du terrain aux amateurs de la vitesse des chevaux anglais.

Au début du 18° siècle, le « american quarter running horse » a fait preuve d’autres qualités, quand la découverte du Grand Ouest commença. Attelé ou en bât, monté par des hommes ou des femmes, même des enfants, le petit cheval contribua à la découverte du vaste pays. Des milliers de troupeaux de bétail commencent à s’imposer sur les prairies, et les premiers gardians, buckaroos ou cow-boys ont commencé à apprécier l’agilité et le sens pour le travail du bétail de ce cheval. Les « westerners » de cette époque parlent du « Steelduster », un mot qui était employé avec fierté par des cavaliers qui l’utilisent tous les jours pour manipuler, entourer ou travailler le bétail. C’est cet amour de travailler le bétail qui commence à faire la renommée de ces chevaux musculeux et agiles. Pour un spectateur, il semble que le cheval sait lire le cerveau des bovins et anticipe le mouvement qu’ils vont faire. On ne peut pas nier la participation du sang andalou des Steeldusters dans ce talent de travailler le bétail.

Cette qualité exceptionnelle des Quarter Horses est restée un point phare de nos jours. Le développement de l’industrie a laissé, comme partout dans le monde, un impact dans l’élevage des chevaux. Les véhicules motorisés commençaient à remplacer les chevaux dans le travail de tous les jours et l’utilisation des chevaux s’est vue diminuer visiblement. Les jours de gloire de la découverte de l’ouest étaient passés et les services du petit Steelduster n’étaient presque plus demandés.

Le Quarter Horse (Broché)


Prix: EUR 9,90
Neuf à partir de: EUR 9,90 En stock
D’occasion à partir de: EUR 1,68 En stock

Très inquiets de voir le Steelduster disparaître, c’est en 1940 qu’un groupe de 75 amateurs de ce cheval, bientôt connu comme « Quarter Horse », s’est rencontré à l’occasion du « Southwestern Exposition and Fat Stock Show » à Fort Worth, Texas, (Etats-Unis). Ensemble, ils ont créé l’association « American Quarter Horse Association ». Les 75 membres fondateurs étaient d’accord d’ouvrir un stud-book pour préserver les qualités de la race. En utilisant les multiples possibilités de ses membres, qui se sont regroupés dans tous les Etats-Unis, l’association prit un départ très fort dans le monde équestre. Avec la création d’une constitution et des déclarations du but de l’association, ainsi que l’élection des responsables, le premier pas pour la préservation de la race était fait. Les statuts de l’association sur la préservation de la race sont encore valables aujourd’hui, 67 ans après.

Malgré les événements mondiaux, la promotion du Quarter Horse fut un succès, qui en 1966 comptait un nombre de 39.301 membres avec plus de 56.457 chevaux enregistrés. Aujourd’hui l’AQHA compte plus que 325.000 membres partout dans le monde et est ainsi devenue la plus grande association équestre mondiale.

Le modèle du Quarter Horse pendant les premiers 30 ans du stud-book était costaud, fait pour le travail du bétail et une vitesse énorme sur courtes distances. Les étalons comme Wimpy, Leo , Poco Bueno ou King sont aujourd’hui encore légendaires, avec leurs arrières-mains musculeuses et puissantes, leur corps compact et leur tête large, des vrais beaux Quarters.

Vers la fin du 20° siècle, l’extérieur des Quarter Horses a vu un changement. La race est devenue un peu plus élégante, sans pourtant perdre leur aspect, reconnaissable comme tel au premier coup d’œil. Dû à son utilisation et probablement sans le faire exprès, le Quarter Horse se présente donc en deux variations. Le type standard, idéal pour tous les travaux sous la selle, avec sa taille de 147 cm à 157 cm, et le type connu comme Running Quarter Horse, avec une taille qui arrive parfois à 162 cm voir plus.

L’influence des pur sang est visible, mais l’aspect général ne laisse aucun doute sur la race d’origine. Il existe encore un autre type, mais il n’est pas considéré comme « pur sang quarter », c’est l’Appendix Quarter Horse. Un parent Quarter et l’autre parent Pur Sang (Thoroughbred) permet au cheval de participer aux concours officiels de l’association, mais un enregistrement dans le « vrai » stud-book n’est possible qu’après avoir gagné beaucoup de points, ce qui en conséquence lui permet d’être nommé pour le « Register of Merit Award ». Ensuite c’est une commission de confirmation qui décidera si un passage dans le registre « normal » serait possible.

Un autre critère du registre est la couleur. L’AQHA accepte 13 couleurs (j’ai lu aussi 16) dans ses statuts, mais exclut les marquages avec « trop » de blanc. Seuls sont acceptés des marquages à la tête et sur les membres. L’efficacité de l’association se montre aussi dans la multiple utilisation des chevaux. Pas seulement dominant dans « son » domaine, les disciplines western, le Quarter Horse fait preuve de ses qualités en attelage, voltige, CSO, dressage etc. et une comparaison avec d’autres races américaines est même voulue. Pour inviter à la comparaison existe le programme « Best of America », lancé par l’AQHA, qui encourage les membres à participer dans plusieurs concours contre d’autres races.

L’équitation western devient de plus en plus populaire dans le monde entier, certainement aussi grâce aux Jeux Olympiques, qui ont élargi les disciplines équestres en ajoutant le « Reining », un ajout qui valorisera la popularité du Quarter Horse sur le marché mondial. Malgré toute la popularité, le Quarter Horse de nos jours a su garder ses traditions et son héritage. Des courses sur le plat d’un quart de mile ont toujours lieu dans tout son pays d’origine. Une vitesse de 20 secondes sur cette distance font du Quarter Horse le cheval le plus rapide du monde, mais parmi toutes les disciplines sportives, il ne faut pas oublier les milliers de chevaux Quarter qui sont simplement utilisés pour l’équitation de plaisir ou la randonnée à cheval. Combien de Quarter Horses font plaisir aux débutants dans les centres équestres ou sont « le » premier cheval de la famille où il sait se faire apprécier par son caractère doux, même en étant simple compagnon, il est apprécié par ses amateurs.

Facile à manipuler, docile et volontaire, le Quarter Horse n’est pas le cheval le plus populaire dans le monde entier pour rien. Il est vrai que peu importe les images, soit dans une « extreme cow-boy race », le reining, le pleasure, les balades ou seulement dans la pâture, le Quarter Horse montre pourquoi il est tellement aimé par ses éleveurs ou les amateurs de la race et la phrase… « c’est normal c’est un Quarter » …devient compréhensible.

La réponse sur la question : « Pourquoi aimez-vous les Quarter Horses? » dépend en première ligne de son utilisation. Le cow-boy dira que c’est pour son cow sense, les amateurs de gymkhana l’aiment pour son agilité et sa vitesse, les fans de western pleasure l’aiment pour sa morphologie et les randonneurs pour son mental et son endurance. Le point commun de tous ces amateurs est le caractère et le naturel du Quarter. Sa volonté et son mental proche de l’homme soulignent sa polyvalence. Vous pouvez le monter pour travailler le bétail le matin, l’après-midi il va servir comme cheval d’école pour débutants ou confirmés, vous allez lui faire faire un voyage de 12 heures dans le van pour participer à une course d’endurance de 90 km le lendemain, ensuite il va vous surprendre quand vous faites du dressage ou même du saut d’obstacle. Peu importe le travail que vous lui demandez, il va faire de son mieux et donner son cœur pour arriver à vous satisfaire. Un cheval lié au passé, le cheval des cow-boys et témoin de tout le développement d’un pays aujourd’hui connu comme les Etats-Unis, bien plus qu’un simple canasson: c’est le Quarter Horse,

« l’American Idol ».

un modèle par excellence du “steelduster” STEP A BABY BARS sire: STEPAWAY BUCK BARS (lignée King Bars !) dam: Croton Baby de Reno Roper (lignée Poco Bueno !)

 

 

Le Quarter Horse


Neuf à partir de: EUR 9,90 En stock

Parcourir le dossierAmericain Quarter Horse, le début …. >>
Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *