Accueil » Archives de cet auteur: Peter (page 2)

Archives de cet auteur: Peter

Mythologie chinoise – la légende du cheval « Bonnechance »

L’histoire du cheval Bonnechance est très très vieille. Les sources datent de la Dynastie Xixia (Hsi hsia). C’est l’histoire d’un jeune garçon, nommé Wa Tung, qui aimait les chevaux plus que tout, mais il n’avait jamais le droit de monter sur le cheval de son père. Un jour le petit garçon était encore tout seul dans la maison et pour passer le temps il prit des vieux vêtements et forma un cheval. En fermant les yeux, son seul souhait était que ce serait un vrai cheval. Ne sachant pas qu’il était observé par un vieux sorcier il continua de rêver. ...

Lire la suite...

Le label loisirs et ses épreuves

Le nombre de cavaliers qui pratiquent l’équitation de loisir est en constante augmentation ces dernières années. On entend par équitation de loisir, une équitation (sportive ou non) pratiquée pendant son temps libre, avec la recherche du divertissement, du plaisir, du contact avec la nature par les cavaliers. Les Haras Nationaux et le Comité National du Tourisme équestre ont mis en place depuis 1993 des épreuves de qualification loisir, pour mettre en valeur le caractère des chevaux et leur adaptation à la pratique équestre de la majorité des chevaux. – aux éleveurs pour valoriser leurs produits, – aux professionnels pour faire ...

Lire la suite...

Snaffle vs Shank bit

C’est pas seulement dans la monte western que la question est posée : pourquoi… quel mors ? J’ai trouvé beaucoup de réponses et explications dans une publication de K. Hosman, qui est entraîneur certifié de J.Lyons. J’essaierai d’exposer son point de vue et je m’excuse d’avance de reprendre sa publication en forme « moi », c’est plus facile à traduire. **** Voici donc ce qu’il dit: « L’utilisation du mors simple (snaffle) me permet de travailler la tête du cheval de côté à côté, ainsi qu’un peu la nuque. Si je prends les rênes reliées au mors simple, l’effet de ...

Lire la suite...

Les besoins d’un cheval

Tous les besoins de votre cheval, c’est vous. Cette déclaration est facile à faire et très simple à prononcer, n’est-ce pas? Maintenant relisez cette phrase et réfléchissez. Est-ce que ces mots réveillent quelque chose en vous, ou vous laissent plutôt froid? Votre cheval a beaucoup de besoins, et ils sont très divers. Certains sont faciles à comprendre et d’autres sont assez compliqués, comme le règlement dans la formule 1. Mais avant de crier « au secours » nous allons regarder ses vrais besoins un peu plus intensivement et profondément. Comparer avec des charts, dans les « meilleurs top-besoins » se ...

Lire la suite...

P : personnalité égale

Découvrir et savoir de quelle catégorie de personnage votre cheval fait partie, peut faciliter votre relation et les résultats de votre entraînement, c’est une aide aussi pour comprendre ses besoins. Nous le savons tous: chaque cheval est différent, et c’est justement la différence qui nous le fait aimer comme il est et accepter ses petits défauts qui dans l’ensemble font que notre relation avec lui est tellement spéciale. Notre cheval est le produit d’une combinaison unique d’influences : l’hérédité, l’éducation, en s’entraînant et en vivant l’environnement sans faire de détours. Si nous connaissons son tempérament de base, il est alors ...

Lire la suite...

Entraîner un cheval, 5 points pour bien faire.

En principe les choses sont simples, pour un bon entraînement, il nous faut savoir cinq points, qui sont: la motivation, connaître et maîtriser les parties du cheval, la direction, la récompense et la patience. Entraîner un cheval veut aussi dire prendre le contrôle et les décisions pour lui en toute confiance sans le forcer. Le tout ressemble un peu à la construction d’une maison. Un pas après l’autre, la fondation, les murs, le toit, aucune chose ne se fait « sur un coup de tête », il faut ajuster et bien ancrer chaque morceau, relier avec la substance présente et ...

Lire la suite...

Mors ou non, c’est la question

Si nous demandons à beaucoup de cavaliers ou amateurs de chevaux : « c’est quoi un mors? », la réponse la plus souvent donnée : « un mors c’est le frein du cavalier !». Cette réponse, nous le savons est carrément fausse, mais elle trouve son soutien dans de multiples situations, où le cavalier qui a des difficultés à gérer sa monture, est conseillé par des amis ou confrères, même des moniteurs, d’utiliser un mors plus sévère, plus gros, plus méchant. Pour le cavalier qui pense que le mors est l’outil de communication par excellence, des phrases comme cité plus ...

Lire la suite...

Calf Branding

Une discipline du Ranch Rodeo venue du travail quotidien du cow-boy. L’équipe est formée par quatres cavaliers et leurs chevaux : Deux cow-boys vont dans le troupeau pour attrapper deux veaux. Les veaux sont marqués et l’annonceur donne les numéros dès que les cow-boys ont traversé la « herd line » (la ligne derrière laquelle les deux autres membres de l’équipe doivent garder le troupeau). Seulement deux cow-boys peuvent rester dans l’endroit du troupeau pour chercher les veaux. Une fois attrapés avec la riata (le lasso), le veau doit être ramené vers l’endroit où les deux autres coéquipiers attendent pour ...

Lire la suite...

Cutting

Le Cutting est une épreuve où l’on juge l’aptitude du cheval au tri du bétail. Le cheval est jugé sur la manière dont il se comporte face à celui-ci. Dans cette épreuve le « cow sense » du cheval est impressionnant. Lorsque le troupeau est paisible et rassemblé au fond de la carrière, le cavalier fait pénétrer son cheval pour sélectionner et séparer un veau. Une fois que le veau est sorti calmement du troupeau, commence le travail du cheval, qui doit empêcher le veau de rejoindre le troupeau . Le cheval doit agir spontanément, toute action du cavalier sur ...

Lire la suite...

Versatile Horse

Il s’agit en quelque sorte d’une « compilation » des principales épreuves d’Equitation Western (Trail, Western Riding, Pleasure, Reining) destinée à démontrer les aptitudes du cheval d’Equitation Western à s’adapter à toutes les épreuves de dressage dans le calme et la disponibilité (enfin c’est la définition de l’AFEW en France). A l’origine, la discipline a vu le jour parce que les éleveurs de Quarter Horses cherchaient des nouveaux marchés. Trop de Quarter Horses « spécialisés » dans les différentes disciplines ont cassé l’image des « chevaux typiques » des cow-boy américains. C’est pour cela que l’Association a créé la AQHA ...

Lire la suite...