Accueil » Archives de cet auteur: Shadowfax

Archives de cet auteur: Shadowfax

le Débourrage Classique

Combien de cavaliers ont rêvé de débourrer et de former eux-mêmes leur cheval? Et parmi eux, combien ont abandonné en cours de route, faute de savoir quoi faire? Cet article a pour but de servir de « fil rouge » et non pas d’être suivi à la lettre. Chaque cheval est différent et a son caractère propre, ne l’oubliez jamais. Pourquoi débourrer? – Le débourrage est utilisé pour former les jeunes chevaux, dit verts, car ayant eu peu de contact avec l’homme. – Le débourrage demande beaucoup de tact pour éviter tout risque de mauvais souvenir (les chevaux ont une ...

Lire la suite...

Dépôt Fédéral des Chevaux de l’Armée (Suisse)

Créée en 1874 (lors de la fondation de l’armée Suisse avec une cavalerie nationale) Les remontes (jeunes chevaux) étaient à : Berne, Aarau, Zurich, Winterthur et Lucerne. 1890 : Création d’un dépôt central à Berne. Instructeur en chef : Billet 1897 : Il y avait déjà 4 écuries 1912 : Une salle d’opération est ouverte 1935 : Une salle destinée aux soins est également ouverte Durant la seconde guerre, il y avait 1200 chevaux au dépôt. 1996 : Le DFCA devient le Centre Equestre National de Berne (ou National PferdeZentrum). Le centre de Berne est aujourd’hui en partie privatisé. Il ...

Lire la suite...

Régie de Thoune (Suisse)

Créée en 1850 La régie commença avec 30 chevaux. Son but était de former les sous-officiers ainsi que l’acclimatation des jeunes chevaux. – 1874 : Dépôt d’étalons transféré à Avenches – 1920 : 1500 chevaux, 13 officiers, 36 écuyers, 169 employés aux écuries Les grands écuyers : Richard Ziegler, Max Tomen, Jacob Schwendimen, Bernard de Mestral. Achenbach y séjourna quelques jours.

Lire la suite...

Ecole Espagnole (Espagne)

– Créé en 1852 à Valladolid (Madrid) – 1902 Déplacée à Zarzuela avec une capacité de 384 chevaux – 1945 Déplacée à Carabanchel, puis à Jerez et change de nom pour celui « d’école andalouse royale d’art équestre ». 1973 Premier spectacle donné par les écuyers. L’école et ses écuyers parcours le monde avec ses magnifiques Pur Race Espagnol. Malgré tout je pense qu’une petite visite (là encore) s’impose.

Lire la suite...

Strömsholm (Suède)

– 1521 Le roi Gustave WASA aménage un haras – 1558 Il y construit un luxueux château – 1654 Le roi CharlesX en fait cadeau à son épouse Hedwige Eléonore – 1681 Elle fait transformer le château pour lui donner la forme qu’on lui connaît aujourd’hui. – XVIIIème Transformé en dépôt d’étalon – 1868 L’armée y entraîne sa cavalerie – 1968 Fermeture de l’école. Depuis elle est devenue civile Les grands écuyers : Lewenhaupt, Van Rosen, Sandström, Lundström, Svensson et St Cyr. La Suède est un formidable réservoir de cavaliers, particulièrement de dressage.

Lire la suite...

Fontainebleau (France)

Créée en 1940 sous le titre « d’Académie nationale d’équitation militaire » Elle se composait de trois sections : 1) Ecole d’équitation 2) Ecole d’attelage et de compétition 3) Ecole de course et de compétition dont : – 1 écurie d’école qui mettait au point les bases de l’équitation classique (avec uniquement des chevaux de race Allemande). – 1 écurie de saut avec une méthode de formation précise. – 1 écurie de concours complet – 1 écurie de course et de chasse avec son propre champ de course. 1974 Devient le Centre Sportif d’Equitation Militaire  Actuellement dirigée par le Lt. ...

Lire la suite...

Ecole de cavalerie de Hanovre (Allemagne)

Créée en 1734 par le Baron de Münchhausen L’école avait pour but le travail du cheval en dressage jusqu’à un assez haut niveau ainsi que la mise au point d’une formation pour l’entraînement du cheval de saut. 1817: L’école de cavalerie prend forme. A Berlin se crée un organisme pour que tous les chevaux et cavaliers soient formés de la même manière. Elle s’installe à Schwedt sur l’Oder. 1867: l’organisme est transféré à Hanovre. Son but : renforcer et unir la cavalerie du royaume. 1872: L’école est scindée en deux: l’école d’officiers et de cavalerie et l’école de sous-officiers. 1914: ...

Lire la suite...

Versailles (France)

Créée en 1680 Par LouisXIV Uniquement pour les têtes couronnées. Pouvait accueillir environ 300 chevaux. L’école formait les écuyers et les maîtres d’équitation. Les élèves montaient durant trois ans sans éperons ni étriers (j’en vois qui souffrent là bas dans le fond). – 1680 Vernet de Plessi, Vernet de la Valle et Vendeuil (maître de la Guèrinière) y enseignent. – 1733 De la Guèrinière écrit « L’école de cavalerie ». – 1792 L’école est destituée durant la révolution – 1814 Elle est reconstruite – 1930 Fermeture définitive de l’école L’école rouvre ses portes en 2003 sous le nom « d’Académie ...

Lire la suite...