Accueil » T » Trotteur d’Orlov

Trotteur d’Orlov

Il existe quatres races de Trotteurs dans le monde, qui sont par ordre chronologique : le Trotteur Orlov (Russie), le Standardbred (Etats-Unis), le Trotteur français et le Kallblod (Scandinavie). Le Trotteur d’Orlov est le cheval le plus élevé en Russie et à l’époque, il était le cheval le plus rapide en attelage.

A la fin du XVIIIe siècle, le comte Alexeï Orlov a créé le Trotteur d’Orlov dans son haras de Khrenov. Créé pour la course, la race a aussi servi pour faire de l’attelage et il a aidé à améliorer les races de chevaux agricoles.

Pour bien commencer, le comte a croisé des étalons arabes avec des juments venues de toute l’Europe. Après quelques mauvais départs, le croisement d’un étalon arabe « Smetanka » avec une jument Frederiksborg (danois) a donné Polkan I (1778-1793) un étalon gris. Malheureusement Smetanka a disparu peu après, ce qui était un coup dur pour l’élevage du comte. Polkan I était un cheval d’un extérieur super, mais il manquait des allures, surtout le trot. Pour corriger ce fait, le comte Orlov l’a croisé avec des juments hollandaises, et la jument numéro 2 donna naissance à Bars I (1784-1808) qui est connu comme géniteur de la race. Continuellement croisé avec des juments arabes, danoises et hollandaises Bars I a produit les étalons « Liubeznyi », étalon noir et Lebed’ I, étalon gris. Un de ces noms se trouve donc dans le pédigrée de tous les Trotteurs Orlov d’aujourd’hui.

Le premier succès international pour l’élevage a été la première place d’une course de trot monté à l’occasion de la fête de la bière à Munich en 1856.

De nos jours l’existence du Trotteur Orlov est malheureusement en danger, malgré son histoire très liée à son pays natal. L’image la plus connue des chevaux d’Orlov est l’attelage « troïka ». Trois chevaux attelés ensemble, le cheval du milieu trotte et les deux à l’extérieur sont au galop.

La vitesse d’un Orlov sur 1600 m est de 1’57.2 ; c’est l’étalon Kovboi qui a marqué un record qui existe toujours.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*