Accueil » Portfolio Item » Cheval Arabe de la Syrie (Syrian Arab)

Cheval Arabe de la Syrie (Syrian Arab)

Pour faire une explication simplifiée, le « Syrian Arab » est élevé dans les strictes règles d’un cheval arabe, par des bédouins et des sheiks de différentes familles. La grande différence est simplement que la plupart des chevaux ne sont pas reconnus par la « World Arabian Horse Organisation » (WAHO) parce que les origines ne peuvent pas toujours être reconstruites. Beaucoup de bédouins ne voient pas la raison de faire enregistrer leur chevaux par fierté. Après qu’on leur ait demandé, ils répondent :

Nous savons et avec nous Allah, que nos juments et étalons sont élevés depuis toujours en sang pur et d’origines nobles. Pourquoi faudrait-il un papier pour justifier ou expliquer ce fait.

Pendant la procédure de la reconnaissance du cheval Pur-sang arabe de Syrie, la commission n’avait pas le choix et n’a pas fait d’exceptions. Sans origines prouvées et irréprochables une acceptation et inscription dans le stud-book n’est pas possible. Au milieu des chevaux proposés seulement 569 furent acceptés.

Dans la région de Damas (pour donner un exemple) seulement 3 chevaux furent acceptés parmi 2000 exemplaires. Néanmoins le cheval arabe de la Syrie est un cheval noble, très souvent avec des origines lointaines et toujours très typé, un cheval élevé dans les traditions pures des bédouins. Avec ou sans acceptation de la WAHO, ce cheval du désert est sans aucun doute la fierté de ses éleveurs.