Accueil » Portfolio Item » Virginia Highlander

Virginia Highlander

Dans les années 60, à Sugar Grove, Virginie (USA), le fermier William Pugh avait le rêve de développer un cheval de petite taille, mais doux et facile à manier spécialement pour les femmes et les enfants.

Pour commencer il a acheté une jument moitié Arabe et moitié Walking horse. Elle était portante d’un poulain, probablement saillie par un étalon poney Welsh. Le poulain, appelé Pogo, était “exceptionnel” aux yeux de son éleveur. Très gentil, avec une bonne action, il représentait bien le but de l’élevage et il est devenu l’inspiration pour la future race.

Parmi les juments qu’il a fait saillir par Pogo, il y avait des Morgans, American Saddlebred, Arabes, poneys Hackney, Welsh et Tennessee walker.

Les Arabes pour donner la beauté et la finesse, le Tennessee Walker pour les allures, les Morgans pour leur taille et naturel gentil. Dès que parmi les produits se trouva un étalon qui ressemblait à ses attentes, l’ancien étalon fut vendu. Pareil avec les juments et poulains, M. Pugh n’a gardé que les meilleurs exemplaires. L’élevage a développé un cheval pas trop grand mais assez costaud pour porter un homme, gentil, doux et par la taille attirant pour les enfants et les femmes.

La race est de taille moyenne avec une tête fine, des grands yeux et un regard très expressif.

30 ans plus tard, l’association du « Virginia Highlander Horse » a vu le jour. Il y a plus de 50 chevaux dans le registre, qui fut ouvert en 1991.

La taille au garrot ne doit pas dépasser 152 cm.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*