Accueil » Soins et santé » les Maladies » Les Mycoses Profondes

Les Mycoses Profondes

Candidose

La candidose est due à un champignon (généralement Candida Albicans) qui est présent, à faible dose, dans le système digestif et génital. Sauf que nos défenses immunitaires et les « gentilles » bactéries nous permettent de garder un taux de candida suffisamment faible pour éviter l’infection.

Or, les poulains ont un système immunitaire encore imparfait. Et donc la Candida se développe, menant à la candidose : une infection due à la trop grande présence de ces champignons (qui vivent sur les cellules saines, d’où l’infection).

En fait, les bactéries dans le corps vivent dans un environnement anaérobie (il n’y a que peu d’oxygène) et les champignons vont se développer dès que le milieu s’oxyde. Les causes d’oxydation sont nombreuses, mais ont toujours pour effet la modification de l’équilibre des bactéries et la baisse des défenses immunitaires :

  • médicaments oxydants (antibiotiques, corticoïdes, vaccins, transfusions…)
  • aliments oxydants (sucre, pain à la levure, produits gras, levures et champignons)
  • les boissons oxydantes (sodas, boissons instantanées, eaux chlorées, stérilisées et même certaines eaux minérales)
  • le stress et les pollutions * empoisonnement dû à certains produits toxiques.

On voit donc que le poulain peut être soumis à plusieurs de ces causes, que ce soit des médicaments donnés dans les premiers mois de sa vie, un stress important, une nourriture non adaptée, ou même une eau viciée. Et comme ses défenses immunitaires sont faibles, il ne peut combattre un début d’infection.

La candidose (qui est une mycose) peut rester invisible (si elle est dans le tube digestif) ou remonter jusqu’à la bouche et devenir alors visible.

Fusariose

maladie provoquée par un champignon qui se transforme et se transmet avec les céréales. Ces champignons peuvent aussi provoquer des gros problèmes de santé (nausées, vomissements, saignements internes, infection de la peau, etc.)

Aspergillose

Mycose provoquée par un champignon filamenteux (aspergillus), considéré comme très allergène pour l’homme, et qui provoque des pneumonies. C’est le résultat notamment de l’ingestion d’une alimentation ou litière moisie, puisqu’on le retrouve un peu partout dans les organismes fermentés : paille, compost, fourrage, céréales, farines.

Pneumocytose

Maladie pulmonaire due au développement de pneumocystis carinii dans les alvéoles pulmonaires des mammifères, dont le cheval. Cet agent responsable a des caractéristiques qui le classent à la fois dans les champignons et les protozoaires ; sa biologie est encore mal connue, et les traitements antifongiques stricts n’ont aucun effet sur la maladie… il semble que la voie d’infection soit aérienne, par inhalation, mais l’élément infectant est mal déterminé. Les Pur Sang Arabes, souffrant d’immunodéficience combinée sévère (SCID) d’origine héréditaire et spécifique à la race, et particulièrement les poulains, en sont les victimes principales chez les chevaux… les symptômes sont respiratoires, comme lors d’une pneumonie, avec fièvre, dyspnée, toux. La maladie peut être déclenchée par un traitement aux corticoïdes associé à une carence en vitamines. L’issue est généralement fatale, le traitement est difficile compte tenu de la mauvaise connaissance que l’on a de l’agent déclencheur…

Pénicilliose

Il peut arriver que le cheval développe une pénicilliose occulaire, due à la présence d’une forme habituellement banale dans le milieu extérieur, le penicillium (la moisissure du Roquefort).

Click on a tab to select how you'd like to leave your comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *