Accueil » Archives de cet auteur: Micky (page 21)

Archives de cet auteur: Micky

Marquage des Haflingers et numéros des régions d’élevage

Histoire des Marquages Avant qu’il n’y ait les différents documents officiels, les origines reconnues etc… les chevaux furent marqués avec des symboles ou des lettres afin qu’on puisse reconnaitre leur propriétaire. Déjà les Sumériens (5000av JC – 1750av JC) s’en servaient afin de retrouver les chevaux volés. Au Moyen-âge, le marquage au fer rouge se développa pour identifier le propriétaire des animaux à peaux épaisses comme les vaches ou les chevaux. Beaucoup de personnes ne savaient pas lire, il était donc important qu’ils puissent s’y retrouver. Le marquage au fer est aujourd’hui moins commun que dans le passé. Cependant, le ...

Lire la suite...

Origine des Lignées

Le fondateur de tous les haflingers s’appelle Folie 249. Il s’agissait d’un croisement entre une jument autrichienne et un demi sang arabe et il mesurait 1m48. Il avait les crins lavés mais aussi une raie de mulet et des zebrures sur les membres. Ses descendants ont ensuite été croisés avec d’autres juments locales, en essayant de conserver la robe alezan crins lavés. Cependant il n’y avait pas de grande homogénéité dans ses descendants. En 1921 la race haflinger est créée, avec le premier stud book, et 7 lignées pures (remontant à Folie 249) sont enregistrées, qui sont issues d’un des ...

Lire la suite...

Origines et Informations

Le Haflinger : ce nom nous évoque souvent un petit cheval doré au crins blonds avec un regard vif et malicieux. Depuis des générations, ce poney est admiré pour sa beauté, son endurance et sa polyvalence. D’où vient-il ? Ses origines sont plutôt incertaines. Certains affirment qu’en 1342, le roi Louis IV d’Allemagne envoya un étalon de Bourgogne comme cadeau de mariage à son fils Louis de Brandebourg. L’étalon fut accouplé avec des juments d’ascendance orientale qui, à l’époque, peuplaient le sud des Alpes. Une seconde hypothèse nous indiquerait que le haflinger serait une race dérivée des chevaux orientaux abandonnés ...

Lire la suite...