Accueil » Archives de cet auteur: Peter (page 3)

Archives de cet auteur: Peter

Figure 8 Roping

Une variété très spéciale du roping, le « Figure 8 Roping » était pratiqué par les Vaqueros de Californie. C’est un lancement de la riata (lasso) en forme de 8, qui permet au cow-boy d’immobiliser facilement un bovin avec seulement une corde. En fait, le lasso se tourne pour former une boucle sur la tête de l’animal et la deuxième boucle croise la poitrine pour enfin se poser autour des pieds. Dès que la riata entoure le pommeau de la selle, elle se met en tension, et petit à petit la corde serre la tête et les pieds ensemble. Attaché ...

Lire la suite...

Steer Roping

Une discipline qui se fait rare, parce que très dangereuse pour le cow-boy ET les animaux, qui risquent d’être blessés. Le bœuf et le cow-boy sont enfermés derrière des portails séparés. Une corde de 3 mètres est fixée autour du cou du bovin. La corde est attachée avec une ficelle au portail derrière laquelle se trouve le cow-boy, qui à son tour doit attendre que « sa » porte s’ouvre. Au signal du cow-boy le bovin est lâché et prend la fuite. Avant que la ficelle ne casse, la tension est assez forte pour ouvrir le portail du cow-boy qui, ...

Lire la suite...

Ranch Cutting

Pour la discipline « Cutting », ce sont en première ligne les chevaux qui sont jugés, tandis que le Ranch Cutting est plus proche du travail quotidien du cow-boy. Un veau numéroté doit être séparé du troupeau et le cheval montre ses capacités en cow work. Dès que le couple cheval/cavalier a montré le « cow-sense » du cheval, il doit emmener le bovin vers l’autre côté de l’arène. Le temps limite est fixé à deux minutes et demi, pour séparer et mettre de l’autre côté. Le nombre de veaux par troupeau est d’un minimum de 10 têtes. Il n’y ...

Lire la suite...

Ranch Doctoring

L’épreuve ressemble un peu au Team Roping. Mais cette fois, il y a une équipe de trois à quatre cowboys, qui se trouvent dans l’arène avec un troupeau de bovins. Le manège est divisé en trois parties. Aux deux bouts se trouvent les participants. D’un côté le troupeau et de l’autre les cow-boys. Sur signal ils doivent faire le cutting d’UN animal, pour ensuite l’accompagner vers l’autre côté de l’arène. Arrivé de l’autre côté, le header lance le lasso, suivi par le heeler. Les deux ne sont pas désignés à l’avance, c’est la situation qui décide le « qui fait ...

Lire la suite...

Team Penning ou Cattle Penning

L’idée de base du Team ou Cattle Penning, est de séparer trois bovins marqués du troupeau et de les parquer dans un endroit clos (pen) à l’autre bout du manège. Le Team-Penning se fait en équipes de trois couples cheval/cavalier. Les chevaux sont habituellement très bien dressés, souvent avec un bon « cow-sense » (race indifférente). Les bovins sont au nombre de 30. Ils portent un numéro entre 0 et 9 sur leur dos et il y a toujours trois animaux portant le même numéro. Les participants (bovins et cavaliers) se trouvent dans le manège (chacun d’un coté opposé). Le ...

Lire la suite...

Working Cow

Une épreuve pour montrer les dispositions du bon cheval de ranch, le Working Cow se divise en deux parties, en Reining sur un parcours individuel (Dry Work) et sur son sens du bétail dans un parcours individuel de contrôle du bovin (Fence Work) = définition AFEW. La définition d’origine parle de trois parties : 1° Herd Work Le cavalier commence une séance de cutting, pour montrer le cow sense et les qualités de son cheval, pendant deux minutes et demi. 2° Reining Exemple : commencer au milieu de l’arène, effectuer au galop 2 cercles à droite de grandeur et vitesse ...

Lire la suite...

Reining

Le reining est la forme la plus élaborée de l’équitation western de compétition. Le parcours s’effectue au galop et comprend les figures clés de l’équitation western comme le « sliding stop » (arrêt glissé), le « spin » (tours à 360° sur place) ou le « rollback » (demi-tour à 180° sur les hanches) qui sont les figures les plus spectaculaires, les grands cercles à grande vitesse ou les petits cercles à petite vitesse avec changements de pied. Le cheval est noté sur la précision, la facilité, le calme et la vitesse avec lesquels il exécute le parcours choisi par ...

Lire la suite...

Superhorse

L’épreuve de Superhorse est une combinaison, destinée aux chevaux de tout-terrain. Le test contient des éléments de Western Riding, de Reining, de Trail et de Pleasure. Malheureusement cette discipline n’est plus très pratiquée. Remarque personnelle : Il me semble que cette discipline a été étouffée parce qu’elle met en discrédit les participants non gagnants. Le Superhorse d’aujourd’hui n’est plus une épreuve, mais souvent une addition de différents résultats pendant l’année. Comme ça, chaque association (AQHA, APHA, AMHA, AGHA etc) peut donner le trophée du « Super Horse de l’année » au meilleur cheval de l’association.  

Lire la suite...

Western Horsemanship

La discipline Western Horsemanship a pour but de démontrer les connaissances et l’habileté du cavalier, qui sera jugé sur sa tenue en selle (assiette et position), la discrétion de ses aides pour présenter et contrôler son cheval, et la précision du parcours. Il s’agit d’effectuer un parcours imposé par le juge, avec l’aide de 3 (ou 4) cônes. Par exemple, trotter du 1er au 2e cône, s’arrêter, reculer, galoper à main droite du 2e au 3e cône… Dans le parcours il peut être demandé : pas, jog, trot assis, trot allongé (mais assis aussi), galop, tour sur les hanches (quart, ...

Lire la suite...

Western Riding

Le Western Riding permet d’apprécier l’aisance, l’intelligence et la souplesse du cheval. Le cheval doit être sensible, et facile à manipuler, les mouvements libres, pour apprécier les changements de pied au galop. Le jugement sera porté sur les allures (trot et galop), les changements de pied, la réponse au cavalier, le style et les dispositions du cheval. Le parcours imposé comprend une barre posée au sol à franchir, puis 8 cônes parmi lesquels le cheval doit slalomer, en effectuant des changements de pied très précis, et un arrêt ainsi qu’un reculer.

Lire la suite...