Accueil » Le cheval (page 2)

Le cheval

Tout sur l’animal cheval

L’étalon et la clôture

Il est toujours difficile de loger un étalon avec d’autres chevaux. Les opinions sur la meilleure façon de faire sont multiples et il est difficile de trouver des renseignements justes. Voici les conseils pour la clôture, qui viennent du “Michigan State University (USA)”. L’Université est spécialisée et très connue dans le monde équin. Garder un étalon derrière une clôture n’est pas à prendre à la légère. Une hauteur de 1,20 m ou quelques fils électriques ne vont pas suffire. La hauteur de la clôture doit être à la même hauteur que la tête levée de l’étalon. Par exemple, un étalon ...

Lire la suite...

N’oubliez pas : …. le cheval le sait déjà !

Dans l’entrainement de nos chevaux nous oublions souvent le fait que le cheval sait déjà faire la majorité des choses que nous voulons lui “apprendre”. En regardant des chevaux jouer, il est étonnant de voir avec quelle légèreté ils nous font des changement de pieds, roll-back, spin, stop et j’en passe. Ça a l’air tellement facile que le mot “danse” nous vient à l’esprit quand nous voyons leurs mouvements agréables. Cela nous prouve qu’ils n’ont pas peur de faire les choses, quelque action que ce soit. Alors en conséquence, il nous faut trouver le bon chemin, le langage exact, pour ...

Lire la suite...

Mieux comprendre les juments

Les juments sont souvent connues pour être hargneuses, toujours de mauvaise humeur, lunatiques et difficiles. Il est important de comprendre le «pourquoi elles sont comme ça», pour bien les gérer et les manipuler. Les réactions d’une jument sont basées sur un mélange de son instinct, de son expérience avec ses confrères, de sa personnalité individuelle et même des facteurs hormonaux. Bien sur, chaque cheval est différent, cependant il existe des généralités. Cela permet de mieux comprendre son comportement et ainsi de former de meilleures relations avec elle. Pour vous donner une idée en comparant avec des animaux de compagnie, les ...

Lire la suite...

Apprentissage du cheval

Combien de fois vous avez dit ou pensé ces mots, pendant le travail de votre cheval. La patience est souvent demandée et on se pose des question: qu’est ce que je pas fais correctement? Rassurez vous, en principe tout va très bien, il faut seulement laisser le temps aux temps. Pour mieux savoir ou vous êtes avec l’apprentissage de votre cheval, prenez des notes, comme sur un calendrier, notez les exercices dans les différents difficultés, par séance ou par jour de travail et vous comprenez plus facilement le cycle d’apprentissage de votre cheval. Bien sur que les exercices simples rentrent ...

Lire la suite...

le comportement tout naturel n’est pas toujours la bonne réponse…

L’idée de laisser faire les choses « au naturel » nous plait bien. Surtout dans l’éducation de notre cheval. De voir les situations comme dans le troupeau et ainsi laisser le choix à notre cheval de réagir « normalement » est fascinant, mais est-ce toujours bien ? Des fois il est beaucoup mieux pour le cheval (et pour nous) de le guider sur un chemin qui lui ne laisse pas réagir « naturellement », mais plutôt de remplacer son instinct par une réponse « conditionnée ». Pour mieux expliquer la réponse naturel, voici un petit exemple: Imaginez la situation suivante: ...

Lire la suite...

Reconnaître les signes d’une attitude dominante

Nous parlons souvent de la dominance, soit en relation avec notre cheval, soit en parlant du comportement dans le troupeau. Quels sont les signes de dominance et comment réagir ? Voici quelques exemples: Parmi les signes de dominance, nous retrouvons en première ligne le classique “c’est pas son jour aujourd’hui”, signe souvent mis de coté (lorsque le cheval baisse ses oreilles ou garde sa tête tournée dans notre direction). Mais se retourner ainsi contre nous et nous montrer ses arrières, ne signifie pas seulement “je ne veux pas te voir”, c’est la menace de botter. Au cas où votre cheval ...

Lire la suite...

Cheval qui mord, que faire ?

Un cheval qui mord est dangereux et il faut faire le possible pour qu’il arrête cette fâcheuse habitude. Par contre ne tombez pas dans l’extrême si votre cheval mordille sa longe ou cherche d’être plus proche de vous en cherchant des bonbons ou carottes. Il est important pour la relation entre vous deux, de savoir faire la différence. Trop de cavaliers poussent leur cheval en dehors de « leur bulle » et ne sentent pas que leur cheval ne cherche que d’être bien en sécurité avec son bipède et montre ainsi son affection. Si vous connaissez votre cheval vous savez ...

Lire la suite...

Faut il vraiment apprendre parler « cheval » ?

Pensez vous qu’il est nécessaire de parler le langage du cheval ? La réponse est oui! Peut-être pas vraiment pour le soigner et le caresser, mais indispensable pour l’entrainer et le travailler. L’entrainement des chevaux a pris un sacré coup en avant depuis la mise en jeux des nouveau maitres, mais il existent toujours encore (trop?) des gens qui préfèrent la méthode” dominance et force”, au lieu de “confiance et compréhension mutuelle”. Vous pouvez vous demander vous même : votre manière d’entrainer un cheval est-elle plutôt basée sur “donnant – donnant” ou donnez vous des ordres jusqu’à l’obéissance de votre ...

Lire la suite...

Une question de confiance…..

Dernièrement, nous avons discuté de la confiance entre cheval et humain. Une autre discussion toujours d’actualité est le changement de comportement d’un cheval, souvent un entier mais pas toujours, qui commence à mordre et/ou à s’imposer. Parmi les conseils, nous trouvons souvent le «il ne respecte pas ta bulle» ou «chasse-le de ton espace personnel». Je suis loin de dire que c’est faux, car il faut bien demander le respect au cheval, mais il ne faut pas tomber dans l’excès. A chaque fois que notre cheval s’approche de nous avec sa bouche ce n’est pas forcément pour nous mordre. Être ...

Lire la suite...

comment apprend mon cheval ?

Vous savez bien que les chevaux en général ne pensent vraiment pas comme nous. Là où nos pensées touchent à la logique et sont le résultat de notre volonté ou d’expériences bien réfléchies, notre compagnon si intelligent soit-il, n’arrive jamais. La raison est simple, le cheval est fainéant par nature. Il préfère être sous un joli arbre, chasser les mouches en grignotant dans l’ombre, que de nous porter sur son dos. Si nous donnons le choix entre deux possibilités, le cheval va toujours opter pour celle qui est plus tranquille pour lui. Voilà le secret déjà levé. Sachant que lui ...

Lire la suite...