Accueil » Archives de cet auteur: Micky (page 2)

Archives de cet auteur: Micky

Histoire de la selle western

L’origine de la selle américaine est évidemment la selle des conquistadors espagnols. Parce que sinon, on va parler des hittites,peuples cavaliers de l’antiquité et autres… Les Espagnols amènent le cheval aux Amériques. Ils ne sont pas au régime (sans selle), ils ont donc une selle d’arme et plus encore de l’armure. C’est très voisin des selles ibériques, voir même de la selle de guardian de Camargue. C’est donc à partir de ces modèles originaux que vont évoluer les selles américaines au cours des usages, du temps et des régions. L’arçon est en bois dès le départ : diverses essences… on ...

Lire la suite...

les Galops Western

L’ AFEW a fixé les « niveaux » western, les voici : NIVEAU 1 : – Equit. : seller, brider, amener en main, immobilité, présenter aux trois allures. – Soins : matériel pansage, licol – Connais. : robes NIVEAU 2: – Equit. : aborder les transitions montantes, diriger sur le cercle, équilibre dans la selle. – Soins : trousse de soins, pose des protections pour le travail – Connais. : expliquer la rêne d’encolure, utilisation des aides, savoir sur quel pied on galope, tenue du cavalier western [rouge]NIVEAU 3 :[/rouge] – Equit. : trot enlevé et en suspension, transition pas-galop-pas ...

Lire la suite...

Polo

Le polo est un sport équestre qui serait né à Babylone vers 2500 avant J-C. Les rois et reines d’Asie et d’Asie Mineure s’y adonnaient avec leur cour. Le nom polo provient du tibétain spo-lo car les Britanniques fondèrent le premier club de polo à Silchar en 1859, dans l’Himalaya. Au XIXe siècle, ce sport fut introduit en Amérique par les colons britanniques. Le club de Hurlingham, situé à Londres, en édicte le premier règlement. La Fédération Internationale de Polo (FIP), fondée en 1983 et dont le siège se trouve à Beverly Hills, en Californie, organise la Coupe du Monde ...

Lire la suite...

Hunter

Le Hunter a été conçu à l’origine pour occuper les cavaliers de chasse à courre en dehors des périodes de vénerie. Cette origine explique la recherche de l’élégance dans le toilettage des chevaux et la tenue des cavaliers, ainsi que le profil des obstacles (massifs, naturels, appelés…). A l’heure actuelle, cette discipline est particulièrement développée aux Etats-Unis où elle constitue un passage obligé avant de monter dans des épreuves de CSO. On distingue deux catégories d’épreuves : – Hunter Équitation : les qualités techniques de réalisation du parcours, ainsi que la finesse de monte du cavalier, y sont jugées. Trois ...

Lire la suite...

Chasse à Courre

La vénerie, ou « chasse à courre » (anciennement « chasse à courre, à cor et à cri »), est un mode de chasse ancestral qui consiste à poursuivre un animal sauvage (traditionnellement cerf, sanglier, renard ou lièvre) avec une meute de chiens, jusqu’à sa prise éventuelle. En France, au XVIIe l’un des exercices les plus prisés par la noblesse était la chasse à courre. C’était la plus noble, la plus dispendieuse, la plus inaccessible aux pauvres. Elle offrait quelques petits dangers, des occasions de chutes et de blessures. Louis XIV fut un passionné et chassa jusqu’à la fin de ...

Lire la suite...

Galop 7

Le galop 7 est en général un sésame pour les compétitions à plus haut niveau. Cet examen se déroule d’ailleurs dans les mêmes conditions qu’un concours, parfois même pendant un concours club. Là encore il est possible de ne valider qu’une partie du galop (dressage, obstacle ou cross). Le galop 7 s’obtient généralement 2 ans après le galop 6 à raison d’une heure de cours par semaine et de deux stages par an. A pied : tourner à la longe un cheval ou un poney enrêné, utiliser les longues rênes au pas et au trot. En selle : – Être ...

Lire la suite...

Galop 5

Le galop 5 est le premier qui marque une spécialisation du cavalier, avec des catégories distinctes pour le dressage, l’obstacle et le cross (avec le franchissement des premiers obstacles de cross). Ce galop se passe au moins 1 an après le galop 4 en général (à raison d’une heure de cours par semaine, plus au moins une semaine de stage). Il faut réussir toutes les épreuves pour valider son galop 5. A pied : embarquer un cheval dans un camion ou un van. En selle : – Être assis dans une bonne posture aux trois allures. – Rechercher l’incurvation sur ...

Lire la suite...

Galop 4

Le galop 4 marque la fin des galops d’initiation. Le cavalier est alors capable de contrôler sa monture aux trois allures sur le plat, à l’obstacle ou en terrain varié. Là encore le galop se passe en 2 ou 3 temps selon les centres : une reprise de dressage, un petit parcours d’obstacle et parfois une sortie sur le terrain de cross (mais sans obstacles). Savoir équiper un cheval ou un poney pour le travail et le transport et soigner les membres. A pied : réaliser un parcours incluant des embûches simples avec des contrats d’allures et de tracé. En ...

Lire la suite...

Galop 3

Le galop 3 est le premier qui se passe en deux temps : une reprise de dressage suivi d’un mini parcours d’obstacle. Fini les quilles, le cavalier est seul en piste avec comme seul repère les lettres du manège. Effectuer un pansage complet, entretenir les harnachements, la litière, les sabots. A pied : Mener son cheval ou son poney sur des courbes serrées au pas, le faire reculer droit et déplacer ses épaules et ses hanches sur plusieurs pas. En selle : – Évoluer aux trois allures dans une bonne posture assise ou en équilibre sur ses étriers suivant les ...

Lire la suite...

Galop 2

Le galop 2 permet ce coup-ci d’évaluer le cavalier aux trois allures. Il s’agira en général d’un parcours à faire, avec des ateliers : prendre une tasse sur un piquet, la poser sur un autre, passer un petit obstacle, faire un slalom… avec des vitesses imposées. Cet examen se passe généralement au bout d’un an de pratique à raison d’1h par semaine. A pied : le mener sur un tracé précis, faire bouger ses épaules et ses hanches. En selle : réaliser individuellement des parcours avec des contrats d’allures et de tracé au pas, au trot et au galop en ...

Lire la suite...